Le FICFA ajoute des projections en salle

Le 34e Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) qui se déroulera principalement de façon virtuelle offrira tout de même quelques films en salle. Six séances seront présentées au Cinéplex de Dieppe en début de festival.

Parmi ces nouvelles séances annoncées mardi, deux longs métrages acadiens bénéficieront d’une projection en salle. Il s’agit de la première du film Le silence de Renée Blanchar ainsi que du documentaire poétique de Monique LeBlanc, Plus haut que les flammes. Cette adaptation émouvante du texte de Louise Dupré en sera à sa 4e projection après sa sélection au Festival international du film sur l’art 2020, au Festival de cinéma de la Ville de Québec et au théâtre Outremont à Montréal.

Le plus récent long métrage d’Anaïs Barbeau-Lavalette, La déesse des mouches à feu, ainsi que trois films français de la sélection 2020 du Festival de Cannes s’ajoutent à la programmation. La comédie Antoinette dans les cévennes de Caroline Vignal, les longs métrages Seize printemps de Suzanne Lindon et Josep du réalisateur Aurel complètent ainsi la programmation en salle.

Seul le film de Renée Blanchar sera projeté en salle et en ligne. Les cinq autres séances annoncées étant présentées uniquement en salle. La CinéPasse donne accès à l’ensemble des séances virtuelles, mais le public devra se procurer ces billets séparément pour assister aux films au Cineplex. Le FICFA se tiendra du 12 au 20 novembre.