À voir jeudi au FICFA

L’univers du court métrage offre un monde de possibilités et c’est ce que les cinéphiles pourront découvrir jeudi avec un programme bien garni. Les films abordent divers sujets.

La sélection comprend cinq courtes fictions du Canada, de la France et de la Belgique, ainsi qu’un court documentaire d’auteur du Québec intitulé Gino Bouleau.

Dans ce film de Danick Audet et Annie-Claude Caron, on suit le parcours d’un quadragénaire qui a décidé de prendre sa retraite de la ville pour aller vivre en forêt. Il s’est installé dans un chalet en forêt où il vit simplement, mais pleinement.

Parmi les courtes fictions, on retrouve notamment le film Aniksha du réalisateur canadien Vincent Toi qui raconte l’histoire d’une jeune femme de la diaspora indo-mauricienne qui doit faire un choix entre la tradition et la modernité occidentale. Le programme est présenté jeudi à 17h en salle virtuelle.

Une image du court métrage documentaire Gino Bouleau de Danick Audet et Annie-Claude Caron. – Gracieuseté

Sweat: trois jours dans la vie d’une célébrité

Drame polonais, Sweat plonge dans la vie d’une coach de fitness Sylwia Zajac, une célébrité des réseaux sociaux. Entourée d’employés et d’admirateurs fidèles, elle recherche tout simplement le calme et l’intimité.

Ce film réalisé par Magnus Von Horn a fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2020.

Le cinéaste suédois a réalisé plusieurs courts métrages.

Son premier long métrage The Here After qui a été présenté en première mondiale au Festival de Cannes a été primé dans plusieurs festivals. La projection en salle virtuelle se tient à 21h.