Bien connu pour ses essais historiques sur l’Acadie, l’auteur André-Carl Vachon ajoute un neuvième prix à sa feuille de route. Son livre Histoire de l’Acadie, de la fondation aux déportations, tome 2, 1710-1763 a été couronné du prix Percy-W.-Foy remis par la Société généalogique canadienne-française.

L’annonce du prix a été faite, mercredi soir, au cours d’une cérémonie virtuelle. Lancé au Congrès mondial acadien en 2019, cet ouvrage publié aux éditions La Grande Marée jette un nouveau regard sur une époque déterminante de l’histoire de l’Acadie. Il s’agit du deuxième prix qu’il reçoit pour cet essai. L’auteur québécois d’origine acadienne avait aussi remporté le prix Philippe-Aubert-de-Gaspé en 2019. André-Carl Vachon se réjouit de cette nouvelle reconnaissance pour ce livre qui présente une synthèse un peu plus moderne de l’histoire acadienne. Tout comme pour ses autres ouvrages, il a mené une vaste recherche.

Dans sa lettre, le jury du prix (qui couronne un livre publié en 2019) souligne la qualité de la recherche qui est pointue et très détaillée. «Rien n’est laissé de côté», précise-t-on. Il souligne qu’il s’agit d’un ouvrage complet avec des cartes géographiques, des listes des passagers de bateaux, des personnages historiques, des habitants de l’Acadie, des documents et des déclarations officielles. C’est aussi un ouvrage important pour l’historiographie et un ajout formidable pour tout chercheur en généalogie, mentionne-t-on dans la lettre.

«Je voulais que ce soit une œuvre très illustrée, que les gens puissent voir les cartes, les changements de place, les textes aussi de l’époque. Le commentaire du jury, je pense que ça illustre bien mon livre. J’étais content qu’on reconnaisse la valeur que j’ai voulu faire ressortir dans cette œuvre. En même temps, j’ai voulu que ce soit une œuvre accessible à tous. On dit même que les passionnés de généalogie vont trouver leur compte aussi. Ça ouvre encore plus de portes auxquelles je m’attendais.»

Avec cet ouvrage, l’auteur démontre notamment que la déportation a été un projet longuement réfléchi par les autorités britanniques.

«Des projets de déportation, même si les Acadiens n’étaient pas nécessairement au courant, ça se tramait depuis quand même un certain temps. C’est ce que je voulais aussi montrer aux lecteurs, dire que ce n’est pas une affaire de coup de tête au mois de juillet 1755. C’était préparé, mûri, ils ont pensé à leurs affaires et ils ont organisé leurs flûtes.»

Dans ce livre, il présente aussi un tour d’horizon de la diaspora acadienne à travers le monde.

«Souvent, on pense juste à la Louisiane, mais dans le fond, il y a d’autres endroits où il y a des descendants acadiens. C’est ce que je voulais mettre en valeur.»

Selon l’auteur, un prix comme le Percy-W.-Foy peut contribuer à donner un nouvel élan à un livre. André-Carl Vachon rappelle que la durée de vie d’un livre en librairie dépasse rarement les trois mois. Une récompense qui arrive juste à temps pour les fêtes.

«C’est sûr que de recevoir un prix comme ça, ça relance, ça remet le livre en valeur, ça le fait découvrir à d’autres personnes qui n’ont pas eu la chance de le découvrir quand il était partout dans les librairies.»

C’est la troisième fois qu’il reçoit ce prix pour un de ses ouvrages. Cette récompense décernée à des ouvrages historiques a été créée à la mémoire de Percy William Foy qui était un passionné d’histoire et mécène québécois.

L’auteur a eu droit à une autre belle reconnaissance avec la publication par la Grande Marée d’un coffret qui rassemble ses trois ouvrages sur l’histoire des Acadiens au Québec. Par ailleurs, André-Carl Vachon travaille à un nouvel essai sur la colonisation de l’Acadie de 1632 à 1654.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle