Contact Ontarois ouvre la porte aux artistes de l’Acadie

Émilie Landry et Simon Daniel figurent à la sélection du Contact Ontarois qui propose 15 extraits de spectacles et 10 présentations éclair, produits par 25 artistes de la francophonie canadienne. L’ensemble de l’événement se tient de façon virtuelle.

Se produire en vitrine dans des rencontres professionnelles permet aux musiciens de demeurer présents dans le paysage musical. Ceci est d’autant plus vrai dans le contexte actuel de la pandémie où les occasions de spectacle se font plutôt rares, estime Simon Daniel. L’auteur-compositeur-interprète de Moncton qui en est à sa première participation à cet événement organisé par le Réseau Ontario estime qu’il est important de rester actif sur la scène musicale, sinon ils peuvent rapidement tomber dans l’oubli.

«Il faut essayer malgré le contexte de faire des connexions, un peu de réseautage et de faire en sorte que quand les restrictions seront peut-être moins grandes pour qu’on puisse commencer à faire de la tournée, d’être prêt à y aller.»

Bien qu’il ait déjà donné des spectacles en Ontario, il n’a jamais effectué de tournée à travers ce grand réseau provincial qui compte des diffuseurs dans plusieurs régions. Simon Daniel promet un extrait de spectacle dynamique qui reflète l’énergie de son plus récent album Nightcrawler. Il est entouré de deux musiciens multi-instrumentistes. La vitrine préenregistrée sera présentée ce vendredi sur la plateforme numérique du Contact Ontarois devant les professionnels de l’industrie musicale.

«Ce n’est jamais évident de présenter des chansons et de ne pas avoir de réactions ou l’énergie de la foule qui te revient, mais on commence à s’habituer par les petits. J’en ai quand même fait plusieurs dans les derniers mois. C’est le fun de juste pouvoir faire la musique avec mes collègues et nous apprécions beaucoup l’occasion d’être capable de jouer.»

Un total de 120 artistes ont soumis leur candidature. De ce nombre, 25 créateurs de diverses disciplines des arts de la scène ont été retenus pour le Contact Ontarois 2021.

Pour Émilie Landry, cette deuxième participation au Contact Ontarois sera l’occasion de présenter un survol de son plus récent album Arroser les fleurs.

«Dans le fond, je présente cinq chansons de mon disque. On essaie toujours de bâtir une formule vitrine qu’on fait un peu partout. C’est un 20 minutes où j’essaie d’aller chercher les moments forts pour bien représenter le spectacle.»

Ce spectacle qu’elle présente exceptionnellement en duo repose beaucoup sur le thème de la confiance en soi avec comme pièce d’ouverture, Shanel, qu’elle a composée pour sa filleule. Cela donne le ton au spectacle, lui permettant ainsi d’aborder son parcours personnel et ses propres expériences.

«Arroser les fleurs, pour moi, c’est une métaphore de prendre soin de soi et d’essayer d’évoluer en tant que personne. J’ai essayé de construire un petit 20 minutes qui représente bien le show complet.»

Ayant très peu joué en Ontario, elle espère que cette vitrine lui ouvrira des portes pour ce nouveau marché. Elle admet que d’offrir un extrait de son spectacle en ligne est assez différent que de se retrouver sur une scène devant un public. Habituellement, ce genre d’événement contact (tout comme la FrancoFête en Acadie) qui favorise la rencontre et les échanges entre les artistes et l’ensemble des artisans de l’industrie du spectacle est intense, soulève l’auteure-compositrice-interprète de Campbellton.

«Ça nous permettait de nous réunir et de parler. C’est sûr qu’il y a ce côté qui manque un peu (puisque l’événement se déroule en ligne), mais au moins je suis contente de pouvoir présenter une vitrine devant les diffuseurs», a ajouté Émilie Landry qui compte bien participer à quelques activités de la conférence.

Les vitrines de Simon Daniel et Émilie Landry sont à l’affiche du Contact Ontarois le 15 janvier. L’événement qui se déroule du 13 au 15 janvier accueille des délégués de plusieurs régions du Canada et de l’international. Des activités de formation et des salles contact, en plus des vitrines, sont prévues à la programmation.