Des films acadiens au Festival Cinema on the Bayou

Deux films de l’Acadie sont à l’affiche du 16e Festival international Cinema on the Bayou qui se poursuit jusqu’au 27 janvier. Deuxième plus ancien festival de cinéma en Louisiane, il offre une sélection de 140 longs et courts métrages de plusieurs pays, dont plusieurs de la francophonie canadienne.

Pandémie oblige, le festival se tient de façon virtuelle cette année. Le comité de programmation a choisi deux courts métrages signés par des cinéastes francophones du Nouveau-Brunswick pour son édition 2021. Le documentaire sur la famille LeBlanc, Une façon d’être ensemble, de Francine Hébert et Matin Ecchymose d’Émilie Peltier figurent à la programmation. Ce projet cinématographique expérimental qui combine poésie et l’univers des sourds met en vedette la poète Mo Bolduc.

«Un des objectifs de ce projet était de mettre en avant la communauté sourde de la ville de Québec, alors je suis très contente que le film puisse voyager et être vu le plus possible», a commenté Émilie Peltier.

Des personnes sourdes de la ville de Québec réinterprètent en langue des signes des textes de la poète acadienne écrits pendant sa résidence d’écriture à la Maison de la littérature. Le film est le résultat de cette rencontre. Ces deux films étaient à l’affiche du dernier Festival international du cinéma francophone en Acadie.