Nouvelle télésérie animée axée sur la culture louisianaise

Une première série de dessins animés en français louisianais voit le jour. Les aventures de Boudini et ses amis créées par l’équipe de Télé-Louisiane vise à promouvoir la culture et la langue françaises qui sont menacées dans cet État du sud des États-Unis, estime le producteur Will McGrew.

La série en ligne compte dix épisodes d’environ cinq minutes. Le premier épisode a été lancé sur la chaîne YouTube de Télé-Louisiane le 25 janvier. Non seulement la série est accessible aux jeunes Louisianais, mais elle peut aussi rejoindre d’autres francophones dans le monde, fait remarquer le producteur exécutif de l’émission et président-directeur général de Télé-Louisiane, Will McGrew.

Cette série éducative raconte les aventures du magicien Boudini, de Coco le «cocodrie» et de Colinda, une jeune fille créole. Chaque épisode traite d’histoires du quotidien tout en abordant avec humour et de façon amusante des sujets liés à la culture, à l’économie, à la politique, à la société ou encore à l’environnement de la Louisiane, précise le producteur exécutif.

«On veut un peu montrer un portrait des différents aspects de la culture louisianaise par rapport à l’environnement, les communautés, les villages et les villes et puis les bayous et les prairies, la culture et l’histoire. On a essayé de présenter des paroles, des phrases, des expressions de façon ludique et éducative pour que les gens puissent se familiariser avec ces expressions louisianaises.»

Intitulé Une belle journée de pêche, le premier épisode permet notamment de toucher à cette activité économique comme à l’environnement. Chacun des personnages arrive à trouver des solutions grâce à ses talents particuliers. Chez Boudini, c’est la magie, tandis que pour Coco, ce sont ses liens avec la nature qui l’aide à surmonter des obstacles. De son côté, Colinda s’avère une élève talentueuse.

La télésérie d’animation a été conçue par une équipe de créateurs, dont les dessinateurs Philippe Billeaudeaux et Marshall Woodworth. Maggie Justus du CODOFIL (Conseil pour le développement du français en Louisiane) signe le script. Les voix sont interprétées par quelques acteurs comme le poète et professeur Kerby Jambon. Les personnages de Boudini et de Coco ont été inspirés d’une émission de divertissement pour les jeunes. Ken Meaux en est le créateur.

Nouvel élan

Si le projet stagnait depuis quelques années, la création de Télé-Louisiane en 2018 et la pandémie ont donné un nouvel élan au dessin animé, précise le producteur.

«Quand la COVID est arrivée, nous avons été contactés par les écoles d’immersion pour faire des ressources en ligne. On a pensé que c’était un bon moment pour introduire cette série parce que l’apprentissage à distance, ça peut devenir ennuyant. Avec une série de dessins animés, on espère que ça peut attirer l’intérêt des petits qui sont un peu frustrés, j’imagine, avec les changements récents dans l’éducation», a raconté Will McGrew.

Dans les écoles d’immersion, on enseigne surtout le français standard puisque les enseignants viennent de différentes régions du monde. C’est une bonne chose, mais tout comme d’autres gens en Louisiane, il croit que le français louisianais doit aussi être valorisé. À son avis, cette série contribuera à «défolkloriser» le français cadien.

«On espère que la série rejoint un plus grand public et que ça commence à changer les mentalités autour du français louisianais. Ça vaut la peine de l’apprendre, c’est intéressant, c’est moderne, c’est dynamique. Ça peut montrer aussi aux partenaires potentiels de l’État, au niveau des élus, des partenaires internationaux qu’il y a le français cadien, qu’il y a des créoles en Louisiane, des accents différents et qu’on peut faire des productions modernes avec une force économique même dans notre langage d’ici.»

Les dessins ont d’abord été réalisés à la main, apportant ainsi plus de richesse aux images, note Will McGrew. Pour l’instant, la série sera diffusée sur leur chaîne YouTube. Éventuellement, les producteurs souhaiteraient proposer le projet à des diffuseurs publics en Louisiane et ailleurs dans le monde. Télé-Louisiane, qui aspire un jour à devenir une chaîne de télévision permanente, produit essentiellement du contenu en ligne en français avec un peu d’anglais, de créole louisianais et bientôt d’espagnol.