Festival HubCap: un bilan satisfaisant

Les responsables du Festival de l’humour HubCap qui s’est déroulé en ligne peuvent déclarer mission accomplie. Entre 200 et 300 liens de visionnement ont été vendus pour chaque représentation.

Avec cinq grands galas virtuels au lieu de ses 40 spectacles habituels dans divers lieux du Grand Moncton, le festival a dû revoir son financement. Si par le passé, la vente de billets comptait pour près de 75% du budget, cette année, les attentes ont été rajustées à la baisse soit de 15 à 20% du budget. Le reste du financement est venu des partenaires financiers.

«C’est sûr que ce n’est pas une année d’investissement. On l’a fait cette année pour pouvoir présenter quelque chose et survivre. Les gens ont répondu à l’appel et on a réussi à atteindre nos objectifs financiers», a déclaré Xavier Léger du Festival HubCap.

Celui-ci s’est dit satisfait des résultats compte tenu du modèle qui était très différent.

Faire de l’humour sans public n’est pas évident et certains se sont mieux débrouillés que d’autres, surtout les humoristes plus expérimentés. Les humoristes ont quand même eu droit à une petite salle virtuelle d’une dizaine de spectateurs. Parmi les prestations francophones à retenir, mentionnons celles de Luc LeBlanc, Ryan Doucette, Nathan Dimitroff, Neev et Julien Dionne. La plupart des artistes ont souligné le fait que se produire en ligne n’est pas évident. Le mécanisme est complètement différent.

«C’est comme parler à un mur. Il n’y a pas de réaction. Ce n’est pas idéal, mais il faut faire avec», a commenté Ryan Doucette qui a offert sa prestation à distance.

«Faire un show d’humour sur Zoom c’est comme fourrer avec des mitaines de four», a exprimé Julien Dionne en début de numéro.

Sur le plan technique, tout s’est relativement bien déroulé jusqu’à la fin du dernier gala qui a rencontré quelques pépins électriques, interrompant ainsi le spectacle à deux reprises. Les organisateurs ont fait alors parvenir un lien temporaire aux détenteurs de billets pour qu’ils puissent revoir le spectacle.

Le Festival HubCap qui s’est déroulé du 4 au 6 février a mis en vedette des humoristes surtout des Maritimes pour le volet francophone.