Le 22e Festival Frye dévoile sa programmation

Avec une sélection de 57 auteurs plus diversifiée que jamais, en provenance du Canada et d’ailleurs, le 22e Festival Frye propose 32 activités pour la plupart virtuelles, du 16 au 25 avril.

Les dirigeants du Festival littéraire bilingue du Grand Moncton ont dévoilé, mardi, l’ensemble de la programmation 2021. Étant l’un des premiers festivals à avoir pris le virage numérique au printemps 2020, lorsque la pandémie a frappé, les organisateurs ont décidé de réitérer l’expérience cette année devant l’avenir incertain de la situation sanitaire.

«Il y a eu plusieurs plans de contingences qui ont été élaborés avec les hauts et les bas qu’on a connus cet hiver à cause de la pandémie. On a dû réviser nos plans à plusieurs reprises et, en tant que festival, c’est très difficile de faire ce qu’on a fait l’an dernier, c’est-à-dire de se tourner en trois semaines et de planifier à nouveau un festival en entier», a expliqué le directeur intérimaire du Festival Frye, Pierre-André Doucet.

«Cette année, on a vraiment visé de produire un festival qui est à la hauteur du Festival Frye et des attentes de notre public et peu importe ce que la pandémie pouvait nous réserver parce qu’au jour d’aujourd’hui, c’est certain qu’il y a plein de choses qui sont possibles, mais d’ici trois semaines, on ne sait pas. Avec les ressources qu’on a, c’était impossible de planifier quatre différents festivals selon ce qu’allaient être les conditions de santé publique en vigueur», a-t-il poursuivi.

Quelques activités devant public comme la soirée Prélude sont quand même prévues pour la journée d’ouverture, le 16 avril. Ces activités littéraires qui se dérouleront au Centre des arts et de la culture de Dieppe mettront en vedette des auteurs de l’Atlantique, dont Félix Perkins, Shayne Michael, Daniel H. Dugas et Jonathan Roy.

Les poètes flyés Jean-Philippe Raîche et Kayla Geitzler livreront leur poème d’ouverture.
Des 57 auteurs invités, environ la moitié sont francophones. Parmi eux, on retrouve notamment le célèbre écrivain franco-libanais Amin Maalouf, lauréat d’un Prix Goncourt et membre de l’Académie française, ainsi que l’auteur de la Gaspésie Sylvain Rivière.

Laurent Binet de la France et la Québécoise Catherine Leroux discuteront d’histoire alternative. Deux grandes figures de l’Acadie, Michel Bastarache et Micheline Savoie, parleront de leur vie sous la forme d’une lettre destinée à leurs enfants.

Des rencontres littéraires

Le Festival aura sensiblement le même format que par les années passées. Tout au long des dix jours de festivités, le public est convié à des tables rondes, des entretiens, des lectures, des expositions, des concours et des conférences qui permettront de susciter une réflexion sur divers sujets. Au chapitre des nouveautés, le festival collabore pour la première fois avec le Lousiana Book Festival et le CODOFIL (Conseil pour le développement du français en Louisiane). Le lancement d’un premier recueil de textes écrits par des femmes francophones marquera cette nouvelle collaboration.

Deux activités satellites sous le signe des arts visuels figurent à la programmation: l’exposition Epistola et une table ronde Entre les lignes: l’art et les pensées écrites, au sujet de l’écriture en art présentée par trois artistes féministes.

Les responsables du festival mentionnent la grande diversité des auteurs dans la programmation.

«Diversité culturelle et des origines, au niveau de l’orientation sexuelle et d’identité du genre, du genre, de l’âge, de la situation du handicap… C’est l’une des pléiades d’auteurs les plus diversifiées qu’on a vues au Festival Frye», a souligné Pierre-André Doucet.
Celui-ci ajoute que cette année, ils ont disposé de davantage de temps pour préenregistrer les activités de la programmation, apportant ainsi un niveau de professionnalisme plus élevé.

Les jeunes

Le volet jeunesse occupera encore une grande place au festival avec des activités comme l’heure du conte, le concours de création littéraire et des capsules vidéos. Près de 75 visites virtuelles d’auteurs dans les écoles se dérouleront du 19 au 23 avril. Par ailleurs, le jury de jeunes lecteurs a dévoilé la lauréate du Prix Frye Académie qui est Naomi Fontaine pour son livre Shuni.

Les organisateurs espèrent encore rejoindre des milliers de festivaliers. Pierre-André Doucet note que le format numérique change un peu la portée du festival. Même s’ils anticipent une légère baisse de l’auditoire, il reste que le mode virtuel leur permet de cultiver un nouveau public à l’extérieur des frontières du Grand Moncton. Les activités seront diffusées sur la chaîne YouTube du festival et toute la programmation peut être consultée sur le site web de l’événement.