Des artistes se mobilisent pour le Gala de la chanson de Caraquet

Plus d’une vingtaine d’auteurs-compositeurs-interprètes de l’Acadie uniront leur voix dans un spectacle-bénéfice virtuel au profit du Gala de la chanson de Caraquet. L’animateur et directeur artistique Serge Brideau a fait une sélection parmi les 600 artistes qui depuis 1969 sont montés sur la scène du gala.

L’objectif du concert-bénéfice est d’aider les organisateurs à assumer les coûts supplémentaires associés à la production du prochain gala, en juillet, qui aura une forme hybride. Il combinera production virtuelle et spectacle en salle au Carrefour de la mer. La directrice du Gala de la chanson de Caraquet, Tanya Brideau, assure que l’événement est en bonne situation financière. Toutefois, la direction doit restructurer ses événements en raison de la COVID-19.

«Pour la prochaine édition, il faut prévoir des frais supplémentaires pour la création d’une édition qui va être sécuritaire c’est-à-dire où le numérique va prendre extrêmement de place. Tout le plan opérationnel sanitaire qu’on doit respecter, ça représente des frais considérables qui n’étaient pas là avant l’arrivée de la pandémie. […] Pour être en mesure de produire cette édition de façon sécuritaire en respectant un plan opérationnel, on n’a pas le choix d’aller chercher des fonds supplémentaires, sinon il va falloir réduire tout», a expliqué Tanya Brideau.

Celle-ci rappelle qu’une diffusion web d’un spectacle exige l’embauche d’une équipe spécialisée, telle que des preneurs de son, directeurs photo et webmestre.

«Ça représente au moins pour le gala et le petit gala des frais de plus de 10 000$ supplémentaires qui n’étaient pas prévus. Avec les capacités de salle qui sont réduites, notre revenu est réduit également, mais les locations nous coûtent la même chose.»

Les prestations des artistes du spectacle-bénéfice ont été filmées à leur domicile. Les vidéos ont été acheminées aux Productions Les Frères Breau qui ont réalisé le montage du spectacle. Il sera diffusé en ligne via la plateforme d’événements en direct DirXMédia basée dans la Péninsule acadienne. Serge Brideau assure l’animation aussi à partir de chez lui. Chaque artiste interprète une chanson de son choix.

Le directeur artistique a voulu choisir des artistes de toutes les générations qui sont encore pertinents et actifs sur la scène musicale. Aux côtés de Lisa LeBlanc, des Hay Babies, de Cédric Vieno, de Jean-François Breau, de Jason Guerrette, de Raphaël Butler, de Wilfred LeBouthillier et de Pascal Lejeune, se greffent Donat Lacroix, Sandra Le Couteur et Danny Boudreau. La sélection compte aussi certains artistes qui ont été moins en vue au cours des dernières années tels que Fayo et Paul Hébert. On compte d’anciens lauréats et des artistes qui même sans avoir gagné ont tout aussi une carrière musicale florissante. Le gala est considéré comme un tremplin important pour ceux qui aspirent à une carrière professionnelle en musique.

Le spectacle-bénéfice sera diffusé le 30 avril à 20h. Il demeurera en ligne jusqu’au 7 mai. Les billets sont disponibles au coût de 20$. La direction du gala n’a pas d’objectif financier précis. Tanya Brideau salue avant tout la contribution des artistes.

«J’ai énormément de gratitude envers les artistes qui ont accepté bénévolement d’offrir ce spectacle-bénéfice. On va prendre ce que la communauté nous donne et après on fera ce qu’il faut pour aller chercher le reste. On va s’adapter», a-t-elle ajouté.

Après une pause forcée en 2020 en raison de la pandémie, le Gala de la chanson de Caraquet sera de retour cet été. Il se tiendra le 10 juillet à 19h.