Rémi Belliveau en lice pour le prix Sobey

L’artiste acadien Rémi Belliveau figure parmi les 25 créateurs visuels en nomination pour le prix national Sobey pour les arts 2021.

La fondation Sobey pour les arts et le Musée des beaux-arts du Canada ont dévoilé, mercredi, les 25 artistes de la liste préliminaire du prix Sobey 2021 à travers le pays. Visant à récompenser les créateurs visuels contemporains de tout âge, il est considéré comme l’un des prix privés les plus généreux au monde.

Rémi Belliveau se retrouve parmi les cinq artistes en nomination pour la région atlantique. Le créateur originaire de la vallée de Memramcook est le seul finaliste du Nouveau-Brunswick, les autres artistes étant de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse.

L’artiste visuel, écrivain et musicien acadien qui explore plusieurs médiums dont l’estampe, la photographie et l’installation audiovisuelle a plusieurs projets à son actif. Par sa pratique artistique, il cherche à déconstruire et reprogrammer les fondements et les imaginaires de la culture acadienne, une sorte d’auto-analyse critique.

Parmi ses projets les plus récents, mentionnons son installation Dissonances rurales et son faux documentaire sur le révolutionnaire acadien Jean Dularge.

Les cinq finalistes retenus feront l’objet d’une exposition au Musée des beaux-arts du Canada à l’automne. Le nom du grand gagnant du prix Sobey pour les arts sera annoncé à l’automne. Ce prix est assorti d’une bourse de 100 000$. Les quatre autres finalistes recevront une bourse de 25 000 $, tandis qu’une somme de 10 000 $ sera remise à chacun des 20 autres artistes de la liste préliminaire. L’ensemble de la sélection est supervisé par un jury national et international.

La fondation Sobey a été créée, il y a 20 ans, afin de perpétuer l’œuvre du défunt Frank H. Sobey, homme d’affaires de la Nouvelle-Écosse et fervent collectionneur d’art canadien.