Nouvelle murale à Campbellton

La Société culturelle de la Baie des Chaleurs a procédé, mardi soir, au dévoilement d’une œuvre murale peinte sur un édifice de la rue Water à Campbellton. Ce projet, sous le thème «Francophonie en harmonie avec la communauté», visait à mettre en valeur la richesse et la diversité culturelle du Restigouche.

«On a fait ce projet à Campbellton, car c’est plus central. Mais l’idée est vraiment de rejoindre toutes nos communautés francophones», explique Mélanie Guitard, directrice générale de la SCBC.

La murale met en évidence certaines icônes de la région, notamment la rivière Restigouche, le pont interprovincial J.C. Van Horne ainsi que le parc provincial Sugarloaf. On y fait également un clin d’œil aux cultures autochtones et acadiennes, à la faune locale, à l’industrie forestière ainsi qu’à la musique, fer de lance de la SCBC pendant de nombreuses années.

«On voulait que ce soit un projet rassembleur, qu’il soit à l’image de notre région. Et le résultat est excellent. Ça va apporter de la couleur dans le centre-ville», poursuit Mme Guitard.

Pour le choix de ces thèmes, la SCBC a effectué plusieurs rencontres avec des intervenants de la région, incluant également les Premières nations et le côté gaspésien.

C’est l’artiste Honorine Ngoutchoup qui a réalisé l’œuvre. Cette dernière a travaillé pendant près de deux mois sur ce projet.

Contrairement à une œuvre murale conventionnelle, celle-ci n’a pas été peinte directement sur le mur de l’édifice. Elle a plutôt été réalisée au préalable sur des panneaux de contreplaqués qui ont été assemblés par la suite sur l’immeuble.

Rappelons qu’une autre œuvre murale en développement doit être inaugurée samedi au CCNB-Campbellton dans le cadre du Festival Inspire. Ces deux projets ne sont toutefois pas reliés.