Après avoir connu deux saisons perturbées par la pandémie, le Centre des Jeunesses musicales du Canada à Dalhousie revient avec une programmation complète de six concerts variés où le piano est en vedette.

Pour donner le coup d’envoi à cette nouvelle saison, le 28 août, on propose un récital du réputé duo de pianistes Edward et Anne Louise-Turgeon et de leurs filles musiciennes. Corinne Turgeon est violoncelliste, tandis que Gabrielle est soprano.

Ce concert à la mémoire du Dr Edmund Wilkins (décédé en 2011) qui a marqué la région du Restigouche promet d’être exceptionnel, selon la porte-parole des JMC à Dalhousie et fondatrice du centre, Claudette Thériault.

Celle-ci souligne que le médecin d’origine californienne a notamment mis sur pied un centre de santé communautaire en collaboration avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick et la faculté de médecine de l’Université McGill. La présidente actuelle des Jeunesses musicales de Dalhousie, Gail Carleton, est la veuve du Dr Wilkins.

«D’abord, c’était un grand mélomane et un pianiste amateur. Ça va être grandiose. Il y aura deux pianos à queue sur la scène. Il y a une des pièces qui va être jouée qui était une pièce que le Dr Wilkins jouait lui-même. Ça va nous faire penser à la grande contribution du Dr Wilkins dans sa communauté», a expliqué Mme Thériault.

En 2020, la saison a été annulée, tandis que celle de l’année d’avant a été interrompue également en raison de la situation sanitaire. Pour cette nouvelle mouture, le centre a décidé d’offrir l’ensemble des concerts gratuitement. L’organisme peut se le permettre puisqu’il est en bonne santé financière et compte sur des donateurs solides, a fait savoir la porte-parole. C’est probablement une première dans l’histoire des Jeunesses musicales du Canada (JMC), avance Mme Thériault.

«Depuis 1949, nous sommes probablement le seul Centre des Jeunesses musicales à offrir une programmation complète gratuitement. Chacun a été bouleversé à cause de cette pandémie alors on a voulu offrir notre saison gratuitement. Nos membres sont très contents parce qu’ils nous suivent depuis 30 ans et ça va donner l’occasion à d’autres personnes de se familiariser avec nos concerts. Je pense que ça va être un baume au cœur de tous les citoyens du Restigouche.»

Le Dr Ed Wilkins – Gracieuseté

Une nouvelle saison éclatante

La nouvelle saison qu’elle qualifie d’éclatante s’étendra jusqu’au printemps 2022. Parmi les autres spectacles, figure un récital de piano et chant appelé Plaisir d’amour, l’opéra français Les pêcheurs de perles, de Bizet, Le piano des Mathieu ainsi que le spectacle Les guitares savent aussi danser.

Chaque année, le centre présente les quatre concerts du programme des JMC en tournée en plus de produire lui-même deux récitals hors série.

D’après Mme Thériault, le mouvement des JMC au Nouveau-Brunswick connaît un bel essor avec au moins six centres à travers la province, le plus ancien étant celui d’Edmundston. On en compte aussi dans les régions Chaleur, de la Péninsule acadienne, de Kent, de Fredericton et de Dieppe.

«À l’époque où j’ai fondé le centre à Dalhousie en 1991, il n’y avait que le centre d’Edmundston qui subsistait, après on a eu Dieppe, Bouctouche, la Péninsule acadienne et Bathurst. On est dans une renaissance au Nouveau-Brunswick. C’est vraiment bien pour une petite province.»

Mme Thériault précise que la plupart des centres des JMC fonctionnent essentiellement avec des bénévoles.

«Le mouvement n’existerait plus si les bénévoles n’y étaient plus. Ce sont des gens passionnés de musique et qui veulent partager cette passion.»

Tous les concerts sont présentés les samedis à 19h30 au Théâtre communautaire LER; une salle de spectacle reconnue pour son acoustique légendaire. Le comité a reçu le feu vert du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle