À la fois créatif, éducatif et immersif, l’événement Intervalles qui se déroulera sur le site du Carrefour de la mer et du Quai des artistes à Caraquet, en septembre, invite le public à vivre l’expérience de la création.

Dix intervalles créatifs proposant près de 30 activités offertes par 25 artistes figurent au menu de ce nouveau rendez-vous culturel chapeauté par la Société culturelle Centr’Art. Initié par Michelle Smith et Jo-Annie Elward, responsables du Quai des artistes, l’événement s’étendra sur trois fins de semaine à compter du 3 septembre.

«On veut que les gens puissent s’imprégner le plus possible de ce que comprend l’univers de la création», a déclaré la porte-parole de l’événement, Michèle Bouchard.

La programmation offre une série de dix intervalles. Chacun d’entre eux compte trois volets: visite guidée d’oeuvres d’art publiques, atelier de création et expérience artistique. Michèle Bouchard explique que l’on retrouve des œuvres d’art permanentes ainsi que des installations éphémères sur le site du Carrefour de la mer.

Accompagné d’un guide Hugo Rioux, artiste visuel spécialisé en muséologie, le public découvrira une série d’oeuvres choisies. Ils pourront voir notamment une résidence de création présentée par le Centre d’artistes Constellation Bleue. Après la visite, les participants se dirigeront vers les ateliers de création touchant à divers médiums tels que les métiers d’art, le slam, le dessin, la performance, la poésie, l’estampe, la broderie et la création collective. Très varié, le programme diffère d’un jour à l’autre.

«Nous avons vraiment voulu décloisonner l’univers de la création, c’est-à-dire qu’on mélange tous les genres. Nous allons des artisans à la performance», a poursuivi la porte-parole.

Élargir les frontières

Si l’événement s’appuie d’abord sur les arts visuels, il reste que les organisateurs en élargissent les frontières.

«Quand on parle de la performance, ça peut inclure autant la musique, le son, la danse et le théâtre. C’est intéressant parce qu’il y a beaucoup de potentiel de rencontres artistiques. Après l’atelier, ils vont vivre une expérience qui est plus de l’ordre de l’immersion dans un processus de création.»

Dans les six petites cabanes du Quai des artistes, transformées en studio de création, le public pourra se familiariser avec le processus créatif. Joanie Roy, Jonathan Roy, Sarah Sandrine Bouchard Cormier, Monelle Doiron, Raynald Basque, Nicole Haché, DJI Haché et Suzanne Albert figurent parmi les créateurs qui participent à Intervalles.

«On essaie de créer des rencontres entre des artistes plus établis et de jeunes artistes, de provoquer peut-être de nouvelles collaborations, de nouvelles idées pour les artistes. Pour le public, c’est une façon d’entrer dans le monde de la création dans son sens large», a exprimé Michèle Bouchard.

Les gens doivent s’inscrire pour participer aux différentes activités. Toutefois, le public pourra aussi se balader sur le quai et le site du Carrefour de la mer afin d’admirer les différentes installations. Le Festival acadien de poésie présentera également un événement de lectures publiques dans le cadre de ce nouveau rendez-vous.

Si les organisateurs ont choisi le mois de septembre pour présenter un tel événement, c’est qu’il s’agit d’une période un peu plus tranquille sur la scène culturelle à Caraquet. Ils ont voulu offrir un intervalle et du temps aux créateurs pour que le quai devienne un carrefour de création. Lors de la soirée d’ouverture, le 3 septembre, plusieurs artistes seront en création afin d’interpréter à leur façon le coucher du soleil avec divers médiums. Mme Bouchard précise que toutes les activités sont offertes gratuitement.

«On commence par une année, mais c’est certain que si ça répond à un besoin et à un enthousiasme, nous allons continuer. Les artistes ont répondu vraiment avec beaucoup d’enthousiasme. Ça donne le goût de poursuivre. Il s’agit de voir si la population sera au rendez-vous.»
Intervalles se déroule du 3 au 19 septembre.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle