Signe de la rentrée et de l’espoir d’un retour à la normale, plusieurs établissements culturels du Grand Moncton lancent leurs nouvelles saisons. À Dieppe, ce sont 35 spectacles en tout genre, des ateliers, des expositions, des camps artistiques et des nouveautés qui attendent le public à l’automne et à l’hiver.

Le Centre des arts et de la culture de Dieppe (CACD) fourmillait d’activités mercredi à l’occasion du lancement de la saison 2021-2022. «La 12e saison est colorée, généreuse et variée», a déclaré le directeur général du CACD, Louis Doucet, lors du dévoilement de la programmation qui coïncide avec le début du Festival de la récolte.

«C’est comme l’après-pandémie pour nous. On ouvre tous nos studios, nos salles. On a lancé plusieurs nouvelles initiatives qu’on n’aurait certainement pas faites pendant la pandémie parce qu’on n’était pas en capacité d’accueillir un nombre important de gens dans tous nos espaces. Notre calendrier se remplit beaucoup aussi par des gens qui viennent de l’extérieur qui veulent tenir leurs événements chez nous. C’est un bon retour. Je ne pourrais pas dire qu’on est encore 100%, mais on est dans la bonne direction», a-t-il souligné en entrevue.

Des spectacles de théâtre, de chanson, de musique classique, de blues, de conte, de danse et d’improvisation sont prévus au menu culturel majoritairement francophone. Patsy Gallant, JP LeBlanc, David Myles, Émilie Landry, Isabelle Cyr, Christine Tassan et les Imposteures, Wesli, Claude Cormier, Cédric Landry, Mehdi Cayenne, Étienne Fletcher, ainsi que le Théâtre du Tsar figurent parmi les artistes qui monteront sur la scène de la Caserne.

Au chapitre des nouveautés, on propose des ateliers sur les arts du cirque avec Circus Stella, du cinéma francophone et les matchs saisonniers de la Ligue d’improvisation olympienne. Pour concevoir la programmation, Louis Doucet explique qu’il se base un peu sur ses coups de coeur et les relations qu’il entretient avec différents partenaires comme le Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène. De plus, l’équipe du centre travaille en étroite collaboration avec le Théâtre Capitol et le théâtre du Monument-Lefebvre afin de présenter une offre culturelle complémentaire.

«Je pense que la pandémie nous a amenés à être solidaires de nos défis. On s’est souvent consulté sur des façons de faire. L’expérience qu’on a vécue avec le spectacle Interconnecté a été vraiment une expérience très forte . On sait qu’on veut refaire ce projet-là à un moment donné.»

De nombreux partenariats sont renouvelés, notamment avec les Jeunesses musicales du Canada, la FrancoFête en Acadie qui se tiendra du 3 au 5 novembre et le Salon du livre de Dieppe, de retour au centre pour une deuxième année consécutive. Le projet de chant choral Chante ton centre avec Daniel Léger comme parrain, fait aussi partie de la programmation.

Les arts visuels à l’honneur

«Faites des murs une œuvre, des sols une scène, des couloirs une permission.»

Cet extrait du poème de Gabriel Robichaud écrit lors du dernier Salon du livre de Dieppe met en lumière les visées du centre qui abrite des écoles de musique et de danse, une librairie, la radio communautaire BO FM, des studios, une galerie d’art, une salle communautaire, une chorale et une salle de spectacle de 224 places. En art visuel, des expositions sont présentées non seulement dans la galerie d’art, mais aussi sur l’ensemble des murs du centre. D’ailleurs, le vernissage collectif des expositions des œuvres de Mario LeBlanc, Murielle Caissie, Marjolaine Paulin, Michèle Savoie et Georgette Bourgeois donnera le coup d’envoi à cette nouvelle saison, le 10 septembre. Ce sera suivi de la Journée portes ouvertes et du lancement de la nouvelle image de la radio communautaire de Dieppe à la Place 1604, le samedi 11 septembre. Joseph Edgar, Chloé Breault et Matt Boudreau seront alors en spectacle.

Parmi les créateurs qui présenteront des expositions, on retrouve notamment l’artiste mi’kmaq Brian Francis qui présentera sa nouvelle collection d’oeuvres en octobre et novembre prochain. Une quarantaine d’ateliers dans sept disciplines artistiques seront offerts par huit artistes professeurs, dont Jessie Babin, Georgette Bourgeois et Émilie Grace Lavoie.

Louis Doucet estime que le public est prêt à revenir dans les salles de spectacle et que les gens ont besoin plus que jamais de se reconnecter avec les arts et la culture. La direction du Centre entend prendre les dispositions sanitaires nécessaires conformes aux directives de la Santé publique pour assurer la sécurité du public.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle