Telle une véritable fête, la deuxième édition de la journée J’achète un livre du Nouveau-Brunswick!, qui se tient le 18 septembre, vise à faire rayonner les auteurs et les éditeurs de la province et à accroître leurs ventes.

Des libraires indépendants, des éditeurs et des organismes présentent des activités littéraires afin de mettre en valeur la littérature néo-brunswickoise. Rencontres d’auteurs, ateliers, animations et séances de signature figurent au programme de cette journée consacrée au milieu littéraire francophone et anglophone de la province. On invite les lecteurs à se rendre en librairie, dans un point de vente, un événement ou sur le web afin de se procurer des livres du Nouveau-Brunswick. La porte-parole francophone de cette journée, l’éditrice Marie Cadieux, rappelle que la littérature néo-brunswickoise est riche et diversifiée.

La directrice des Éditions Bouton d’or Acadie qui a observé un ralentissement de ses ventes au Nouveau-Brunswick depuis le début de la pandémie estime que la tenue de cette journée est d’autant plus importante pour renforcer le secteur littéraire. D’ailleurs au moins dix auteurs de la maison d’édition jeunesse seront présents dans les librairies de la province et dans différents points de vente.

En 2020, la journée J’achète un livre du N.-B.! a créé un engouement dans plusieurs régions et eu impact sur les ventes de leurs livres. Plusieurs librairies participantes ont noté un achalandage accru dans leur commerce, en plus de voir leurs ventes exploser en seulement quelques heures. Les mêmes résultats sont espérés pour la journée J’achète un livre du N.-B.! 2021.

«Ç’a été vraiment intéressant. C’était spontané sans grand budget. Cette année, c’est un peu de la même nature et on souhaite que ce soit comme ça pour que chacun puisse prendre des initiatives intéressantes. Ça ressemble beaucoup à l’année dernière dans le sens où c’est à peu près les mêmes endroits qui se sont impliqués à ce que je sache, du moins du côté francophone.»

Parmi les nouveautés, des pastilles imprimées pour mettre en valeur les livres du Nouveau-Brunswick, une initiative de la Librairie Le Bouquin et Bouton d’or Acadie. Un atelier d’illustration donné par Marie-France Comeau à la librairie Pélagie à Caraquet et aux Grains de folie, une table ronde sur l’état du livre à la radio de Radio-Canada et des rencontres d’auteurs à la Librairie La Grande Ourse à Dieppe figurent parmi les activités au programme. Les librairies Matulu et The Flying Canoe, le Marché des fermiers du Restigouche et le Parc de CoPains à Moncton seront aussi de la fête.

«C’est vraiment le fun tant au niveau des rencontres, de l’engouement que des ventes. Nous avons décidé que ce sera toujours le troisième samedi de septembre. C’est avant les salons du livre, un peu après la rentrée, mais pas trop tard non plus pour encourager la lecture jeunesse et garnir les bibliothèques familiales et scolaires.»

La journée J’achète un livre du N.-B.! dépasse même les frontières de la province puisque l’auteur jeunesse Denis M. Boucher a été invité par une librairie de la ville de Québec à présenter une causerie autour de son plus récent roman Le Chien d’or de Québec.

La tenue de cette journée est née d’une initiative d’entreprises du milieu littéraire.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle