Disco, paillettes et patins à roulettes colorent le nouvel univers musical de Lisa LeBlanc qui lance un premier extrait d’un troisième album à paraître en 2022. Avec la chanson teintée d’humour Pourquoi faire aujourd’hui, l’auteure-compositrice-interprète propose de remettre à demain les corvées du quotidien.

Cinq ans après la parution de Why You Wanna Leave, Runaway Queen? l’artiste acadienne revient en force avec une nouvelle chanson originale qui marque un virage à 180 degrés dans son parcours. Celle-ci délaisse le folk-rock trash pour le disco funky dansant des années 1970, teinté de modernité. La reine du bingo Belinda l’aurait-elle influencée?

«Oui, c’est clair que ç’a influencé dans l’écriture (mais en plus peaufiné) et ç’a comme ouvert un peu des portes dans ce style dans le sens que je n’avais jamais exploré ça. J’avais tellement de fun à faire ça que je me disais, on y va, on essaie. Puis finalement, j’ai trouvé que c’était une belle contrainte de dire on fait un full album disco», a relaté la chanteuse au cours d’un entretien téléphonique depuis Montréal. Elle a été invitée sur le plateau du talk-show La semaine des 4 Julie, animé par Julie Snyder.

Après avoir réalisé le nouvel album d’Édith Butler, elle s’est lancée dans la création de son propre matériel. Pourquoi faire aujourd’hui annonce les couleurs de ce troisième disque, dont la sortie est prévue en 2022. Elle confie qu’elle aime tout particulièrement le disco, un style qui remonte à la génération de ses parents et qui amène la bonne humeur.

«J’ai tout le temps aimé le disco, mais c’est le genre d’affaires que je n’avais jamais imaginé faire. Quand tu mets ce genre de musique, tout le monde est de bonne humeur. En plus, c’est un air qui est quand même drôle, tellement over the top (exagéré), caricatural. […] Je me dis que c’est une belle façon de se lâcher lousse, c’est super positif.»

Avec cette première pièce, elle répond à ceux qui font l’éloge de la productivité. Pourquoi faire aujourd’hui ce que tu pourrais faire demain, propose-t-elle avec humour. D’ailleurs, elle admet avoir elle-même un peu procrastiné avant de se lancer dans l’écriture de nouvelles chansons. Dans le contexte de la pandémie, elle a voulu offrir quelque chose d’amusant, de léger et de positif.

«Ç’a été une façon de passer à travers de ça. Je suis incapable d’écrire de quoi de deep (sombre), ça me déprime trop.»

Un vidéoclip réalisé par Jalapeño Papa accompagne la sortie de cette nouvelle pièce. Il a été tourné avec un groupe d’amis à Moncton devant l’école Moncton High. Le patin à roulettes est à l’honneur. On y voit, entre autres, Chiquita Mère, Céleste Godin, ainsi que la formation Écarlate et Maude Sonier d’Accros de la chanson et des membres de la ligue de roller derby Muddy River Roller.

«Une de mes meilleures amies d’enfance est dans le roller derby. Elle est passionnée du skate alors on s’est dit faisons quelque chose ensemble.»

Tout comme pour la première chanson, presque l’ensemble du disque (à l’exception de la batterie) a été enregistré dans son studio à Moncton avec son compagnon de vie, le musicien Benoit Morier qui en est le coréalisateur. Léandre Bourgeois et Mico Roy des Hôtesses d’Hilaire ont collaboré à la création de cet album.

«On l’a vraiment écrit ensemble. C’est une chose que je n’avais jamais faite avant et c’était vraiment le fun. Je faisais confiance à ces gars-là et ç’a été une façon cool d’écrire.»

De nouveaux spectacles suivront la sortie de l’album en 2022.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle