IJL – Réseau.Presse – Acadie Nouvelle

Flo Durelle flotte encore sur un nuage. La chanteuse acadienne originaire de Baie-Sainte-Anne est officiellement intronisée au Temple de la renommée de la chanson country du Nouveau-Brunswick.

La chanteuse country a reçu cet honneur lors du Gala de la musique country du Nouveau-Brunswick tenu le 16 octobre au Carrefour Beausoleil de Miramichi.

Que d’émotions durant cette fin de semaine pour la principale intéressée.

«Une minute j’avais le gros sourire sur le visage et deux secondes plus tard les larmes coulaient: mon coeur était rempli de joie! C’est un honneur et un privilège de faire partie d’une si belle famille», dit-elle.

Parlant de famille, ils étaient nombreux à l’accompagner samedi soir à Miramichi, dont sa plus ancienne fan, sa tante Della Arseneault, âgée de 98 ans, qui ne manque presque jamais ses spectacles.

Ce gala devait avoir lieu l’année dernière mais en raison de la pandémie de la COVID-19, l’événement a été remis à 2021. C’est même tout récemment que Flo Durelle a appris que le gala allait bel et bien avoir lieu.

«C’était inattendu», dit-elle lorsqu’elle a appris la nouvelle.

«Tu ne penses jamais que c’est quelque chose qui va t’arriver. Lorsque j’ai commencé à chanter, je ne pensais jamais que j’allais me rendre au Temple de la renommée.»

Flo Durelle n’avait que cinq ans lorsqu’elle a commencé à chanter dans les soirées amateur et spectacles locaux.

Dans les années 1980, elle a fait des tournées avec des groupes professionnels.

«On jouait sept soirs par semaine, précise-t-elle. Dans ce temps-là c’était la norme.»

Mme Durelle a fait des tournées à travers le Canada avec les groupes Calico et Morn’n’sun, avec qui elle a enregistré à Nashville à l’âge de 19 ans.

En 1984, elle a représenté le Nouveau-Brunswick au Grand concours de talent du Canada atlantique.

Elle est retournée aux études en 1988. Elle a continué à être présente sur la scène musicale avec son frère dans un duo appelé Buff et Flo Durelle.

«On a fait ça durant plusieurs années», explique-t-elle.

En 2016, elle a commencé à faire des harmonies vocales en studio pour d’autres artistes à Moncton. C’est en studio que d’autres artistes l’ont encouragée à persévérer. Elle a ainsi lancé un disque solo intitulé To daddy.

«Avec ça, j’ai eu des chansons qui se sont rendues numéro un sur les palmarès.»

Encouragée par ce succès, elle a lancé en 2019 un deuxième CD intitulé Listen to your heart.

«Je sais que les titres sont en anglais mais j’ai plusieurs chansons francophones», précise la seule francophone à avoir été reconnue cette année au Temple de la renommée de la musique country du Nouveau-Brunswick.

Les quatre autres sont Blaine Morrison, Cheryl Ellis, Gary Hooper et Elmo MacDonald à titre posthume.

On a également pu voir Flo Durelle en 2017 sur le plateau de l’émission de télévision Pour l’amour du country avec Patrick Norman. En 2020, elle a été invitée à participer à l’émission Tout simplement country avec Guylaine Tanguay.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle