Ils sont fous et irrésistibles ces Newbies qui ont conquis le public du Théâtre Capitol à Moncton, mercredi soir, où l’on célébrait Noël beaucoup plus tôt cette année. Le trio acadien d’humoristes a offert à la foule un aperçu de l’émission de variétés, Le grand ménage des fêtes.

Les Newbies récidivent avec leur revue humoristique et musicale des événements de l’année qui sera présentée sur la chaîne Unis TV en décembre. L’animation et la portion musicale ont été réalisées devant public. Plus de 250 personnes se sont déplacées au Théâtre Capitol afin de voir les artistes à l’oeuvre.

Ravis de retrouver enfin un public, les humoristes, Luc LeBlanc, André Roy et Christian Essiambre, en ont profité pour en mettre plein la vue et s’amuser avec les spectateurs entre les séquences filmées. C’est en improvisant qu’ils sont à leur meilleur. L’ambiance était survoltée.

«On n’a pas eu la chance de jouer devant du monde. C’est ça que j’aime ce feeling de ne pas savoir dans quoi on plonge. Cette portion rend le show plus vivant», a déclaré Christian Essiambre à l’issue de la représentation.

Le spectacle qui a duré plus de deux heures pour les besoins de la captation télévisuelle représente environ 20 minutes de l’émission d’une heure. La célébration de fin d’année a mis en vedette plusieurs artistes accompagnés d’un orchestre de sept musiciens. Sur la scène ont défilé 2Frères, Tammy Rae Lamouche, la danseuse Shelly Robichaud, Maxime Landry, Laurence Jalbert et Annie Blanchard. Cette dernière compte bien célébrer Noël plus que jamais cette année, surtout qu’en 2020, elle n’a pas pu se rendre dans sa famille, à Caraquet, en raison de la fermeture des frontières provinciales.

«C’est vraiment le fun de revenir en Acadie et de faire ça avec toute une belle gang. Ça me fait du bien. On a tellement été coupé de tout ça pendant un an et demi, donc on savoure chaque moment qu’on peut faire ça ensemble avec un public. Le public était incroyable. Ç’a été un cadeau de voir toute cette belle salle ce soir.»

Annie Blanchard confie qu’elle n’a aucune difficulté à se mettre dans l’ambiance du temps des fêtes, même à deux mois des célébrations.

«Avec Laurence Jalbert, de toute façon on n’a pas le choix d’être dans l’ambiance parce que c’est une mordue de Noël. Puis Noël, c’est pas juste des chansons de Noël, c’est des chansons d’espoir, des messages qui portent tellement d’amour, puis dieu sait qu’on en a besoin présentement.»

Avec Maxime Landry et Laurence Jalbert et d’autres artistes, la chanteuse de Maisonnette entreprendra une tournée au Québec du spectacle Noël une tradition en chansons, du 23 novembre au 23 décembre.

Des auteurs de différentes provinces

Pour écrire ce second rendez-vous du Grand ménage des fêtes, les producteurs ont fait appel à huit auteurs de l’Acadie, du Manitoba et de l’Ontario.

«Un des mandats d’Unis, c’est d’être pan canadien, donc on a essayé d’aller avec des sujets beaucoup plus canadiens que le Bye Bye québécois», souligne Luc LeBlanc.

Dans une quinzaine de sketches, ils reprennent divers phénomènes de société qui ont fait jaser les francophones du Canada. Christian Essiambre signe la réalisation des sketches (déjà tournés), tandis que la portion musicale a été réalisée par Marcel Gallant. Évidemment, les sujets liés à la pandémie occupent beaucoup de place cette année. Les élections fédérales, les Jeux olympiques et paralympiques, la loto-vaccin, les universités francophones, l’affaire des livres brûlés et le consentement figurent parmi les thèmes qui passent sous la plume moqueuse des scénaristes.

Pendant la soirée, il y a eu des moments plus émouvants, acclamés par la foule. Ces numéros rendent hommage aux Premières Nations. La chanteuse Tammy Rae Lamouche a interprété en Cri la célèbre pièce Stand by me, reflétant ainsi un désir de rapprochement entre les peuples.

Pour cette deuxième année, les comédiens qui viennent de l’extérieur ont pu se déplacer au Nouveau-Brunswick afin de produire les numéros. Il y aura donc moins de monologues, a fait savoir André Roy.

«On connaît mieux maintenant ce qui fonctionne à l’écran, c’est-à-dire essayer d’aller plus dans de la comédie de situation. On a moins fait de parodie. On trouvait que le stand-up était difficile pour les gens à la télévision, alors on s’est éloignés de ça. En musique, on voulait créer un univers avec des artistes qui évoquent ça. On a privilégié des chansons du temps des fêtes et plus de partys», a-t-il expliqué.

Sans être trop mordants, les humoristes ont choisi d’aborder chacun des thèmes de façon originale.

«Ça ne grince pas des dents. On a décidé d’aller plus dans le réel un peu exagéré. Ça flirte un peu avec l’absurde», a commenté André Roy.

Des comédiens du Nouveau-Brunswick, dont Caroline Bélisle, Jean Sébastien Levesque et Tommy Desrosiers sont de la distribution. Le grand ménage des fêtes accueillera aussi des humoristes d’ailleurs au pays, comme Vincent Poirier, Brigitte Lafleur, Neev Bensimon, Alex Perron et Sonia Vachon.

Produite par les Productions l’Entrepôt, Le grand ménage des fêtes sera diffusé sur Unis TV le vendredi 17 décembre à 21h.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle