Établie depuis quelque temps à Memramcook, Julie Doiron a concocté avec des amis-musiciens un nouvel album forgé autour de la guitare
électrique, de sa voix et de ses amours pour offrir une œuvre témoignant d’une énergie musicale renouvelée.

Neuf années se sont écoulées depuis la parution de So Many Days en 2012. L’auteure-compositrice-interprète originaire de Moncton estime que cette pause lui a permis de se ressourcer et de revenir en force.

Depuis 2012, bien des événements sont survenus dans sa vie: naissance d’un enfant, rupture amoureuse, déménagement et nouvel amour. I Thought Of You reflète un peu toutes ces expériences qui l’ont en quelque sorte transformée.

Si les différentes facettes de l’amour continuent d’être un moteur de création, divers sujets ont meublé son imaginaire. Ses amis, ses expériences et les hauts et les bas de la vie en général figurent parmi ses sources d’inspiration. Les portes de la création se sont rouvertes en 2016.

«À l’époque quand j’écrivais l’album, je marchais beaucoup tous les jours, je marchais dans les bois à Sackville. Il y avait beaucoup de vent. Je me suis inspiré des personnes autour de moi, les amis. J’étais prête à prendre du positif de mes expériences.»

«Pendant un an, j’ai pris off, sans chum, à juste rester seule chez moi. C’est comme un nouveau début pour ma vie et du côté musical», a expliqué l’artiste qui, en 2022, célébrera ses 30 ans de musique sur disque. En 1992, Éric’s Trip, dont elle faisait partie, sortait son premier album.

Un travail d’équipe

Pour réaliser cet album, la créatrice de chansons et conteuse fabuleuse s’est entourée de musiciens hors du commun, en commençant par son nouvel amoureux, le bassiste et auteur-compositeur-interprète Dany Placard, ainsi que les frères Daniel et Ian Romano. Le projet a commencé à prendre forme en 2019, après un concert en duo de Dany Placard et Julie Doiron au Festival de musique émergente à Rouyn-Noranda où Daniel et Ian Romano étaient invités aussi à se produire en spectacle. C’est en discutant en coulisses que l’idée est venue de créer ce nouvel album solo avec les trois musiciens. Quelques mois plus tard, ils sont entrés en studio.

Julie Doiron adore se produire sur scène et faire évoluer les chansons d’un spectacle à l’autre et de les interpréter de différentes façons. Elle confie qu’elle est toujours un peu stressée à l’égard du travail en studio. Quand elle compose, elle s’imagine mal immortaliser une œuvre pour l’éternité.

«J’aime l’idée que ça peut continuer à évoluer et des fois, je trouve ça un peu stressant d’aller en studio, juste d’avoir besoin de décider de la vibe de la chanson qui va durer pour l’éternité dans ce format-là. Cela étant dit, je n’ai jamais eu une mauvaise expérience. J’ai toujours travaillé avec du monde que j’adore. C’est comme une peur pas vraiment rationnelle.»

Un travail d’équipe

La facture musicale est attribuable à l’ensemble des musiciens, soutient l’auteure-compositrice-interprète.

«C’est moi qui ai écrit les chansons et quand on les jouait ensemble, c’est vraiment tous les musiciens qui ont apporté cette énergie aux chansons.»

Ils ont décidé d’un commun accord de créer le disque sans réalisateur. Ils ont tous une feuille de route bien garnie. Chacun des musiciens a déjà réalisé des albums pour d’autres artistes.

«Nous avons tous décidé que ce serait mieux de ne pas avoir de réalisateur et qu’on fasse ça de manière démocratique, et que tout le monde décide ensemble. C’était vraiment un travail d’équipe.»

Le disque a été enregistré principalement au Studio B-12 à Valcourt au Québec. Quelques sessions d’enregistrement se sont déroulées au studio La Shed à Montréal et au studio La Grosse Rose à Memramcook.

Bien que l’album soit essentiellement en anglais, on retrouve la chanson Et mon amour composée en français. Julie Doiron s’est mise à écrire en français, ayant même déjà trois pièces de composées en vue d’un mini disque ou d’un album complet.

«Ça commence à sortir pas mal plus facilement qu’autrefois parce que j’ai un chum qui est francophone. On se parle seulement en français et je vis la plupart de ma vie en français maintenant.»

De plus, elle a enregistré un disque en duo avec Dany Placard, français et anglais, qui mixe leurs deux univers. L’album sortira au printemps 2022.

Même si Julie Doiron est demeurée loin des projecteurs pendant neuf années, elle est restée liée à la musique en continuant de donner des spectacles et de collaborer à d’autres projets, dont un sous le nom de Julie and The Wrongs Guys.

I Thought Of You sort le 26 novembre. Des lancements avec ses musiciens auront lieu à Montréal et dans la région de Toronto. L’artiste espère se présenter en spectacle dans la région de Moncton au début de l’année 2022.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle