Alexandra Duguay a obtenu son laissez-passer pour le premier variété de la nouvelle saison de Star Académie. Première Néo-Brunswickoise de la cohorte 2022 à être sélectionnée, la chanteuse originaire de Shippagan confie vivre un véritable conte de fée.

Alexandra Duguay est l’une des 30 candidates à avoir atteint l’étape de l’audition finale. Celles-ci ont été enregistrées en novembre dernier et elles sont diffusées toute la semaine au réseau TVA. Après avoir interprété Le blues du cagou de Florian Chiasson à son audition finale, mardi soir, l’Acadienne s’approche de plus en plus de son rêve, celui d’entrer à l’Académie. Elle figure parmi les 19 chanteurs qui se produiront au premier grand rendez-vous dimanche soir (16 janvier). Quand la directrice de l’Académie Lara Fabian lui a annoncé la bonne nouvelle, la chanteuse a été visiblement surprise et très émue.

«C’était plutôt comme un genre de choc. J’ai figé et je me suis juste mise à pleurer […]. On dirait que je ne réalisais pas à ce moment-là. C’était comme un relâchement. Je n’avais plus de stress, toutes les attentes que je m’étais faites étaient réelles», a-t-elle raconté
en entrevue.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’elle tente sa chance à un concours de chant télévisé. Il y a trois ans, elle a auditionné pour La Voix et puis, au retour de Star Académie en 2020 où elle ne s’est pas rendue à la deuxième audition.

«Je m’étais faite des attentes les années d’avant et j’avais été beaucoup déçue. Cette fois-ci, je me suis aussi préparée mentalement à la défaite. Quand j’ai été choisie, ça m’a encore plus surprise.»

Lors de son audition, la comédienne Guylaine Tremblay a dit ressentir chez elle une force tranquille malgré sa nervosité.

Étudiante en sciences infirmières

Étudiante de troisième année au baccalauréat en sciences infirmières, la chanteuse âgée de 20 ans est une ancienne élève en chant de l’Académie Isabelle Thériault. «J’ai commencé avec elle vers l’âge de 8 ans et l’Académie a fermé ses portes quand j’avais 13 ans.»

Alexandra Duguay, qui n’était pas montée sur scène depuis deux ans, confie avoir vécu un grand stress. La glace est maintenant brisée et elle se sent en confiance pour dimanche soir.

«C’est vrai ce que m’a dit Gregory Charles que j’étais très nerveuse puis à la fin de mes phrases, j’étais à bout de souffle et il y a eu quelques notes que je n’ai pas eues à 100%, mais ce sont des choses qui se travaillent et le stress c’est quelque chose qui se gère aussi.»

Inspirée par d’autres artistes du Nouveau-Brunswick tels que Wilfred LeBouthillier et Jean-Marc Couture, qui ont passé par Star Académie, Alexandra Duguay espère aussi percer dans le domaine de la musique, même si elle poursuit des études en vue de devenir infirmière. Elle dresse un parallèle entre les deux domaines.

«Le domaine des sciences infirmières est un domaine où t’es là pour aider les gens au travers de leurs souffrances et de leur douleur. T’es là pour les écouter, les réconforter et pour les accompagner et leur tenir la main tout au long de leur séjour à l’hôpital. Ça fait que la musique c’est la même chose parce que souvent les gens se rattachent aux paroles et il y en a que la musique leur sauve la vie. Les deux réconfortent les gens, les deux sont là pour les accompagner dans leur moment difficile.»

En chantant Le blues du cagou, elle a voulu afficher fièrement ses origines et sa culture acadiennes.

Celle qui interprète cette pièce depuis plusieurs années s’identifie beaucoup au texte.

«Quand t’arrive à Montréal et que t’es un Acadien, c’est sûr que ton accent est différent. Je trouvais que cette chanson-là était une bonne façon de commencer mon aventure en voulant dire que je suis une Acadienne, que je suis fière de l’être et que je ne voudrais pas changer.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle