«C’est le plus beau moment de ma vie!», s’est exclamé Olivier Bergeron, de Kedgwick, après son audition finale à Star Académie. L’artiste âgé de 20 ans devient ainsi le deuxième Acadien sélectionné par les juges pour chanter sur le premier variété de la nouvelle saison de la populaire télé-réalité.

Le public a salué par une ovation la prestation d’Olivier Bergeron lors de son audition finale diffusée, mercredi soir, au réseau TVA. La directrice de l’Académie Lara Fabian a dit avoir été émue profondément par sa prestation. Le chanteur de Kedgwick a interprété Jenny de Richard Desjardins, une chanson qui le touche particulièrement, a-t-il mentionné en entrevue.

Si en 2021 lors du retour de Star Académie, celui qui avait atteint le camp de sélection s’était rapproché de son rêve, cette fois-ci, il est encore plus près de faire son entrée à l’Académie. Le musicien autodidacte fait partie des 19 candidats qui monteront sur la scène du variété dimanche.

«Je sens que c’est un défi d’accompli. L’année passée quand je n’avais pas été choisi, j’avais dit au monde qu’il n’avait pas fini d’entendre parler de moi, ça fait que j’ai tenu ma parole et c’est le fun d’être rendu aussi loin.»

En descendant de la scène à l’issue de sa prestation, Olivier Bergeron est tombé dans les bras de ses parents et a fondu en larmes. Sa mère Mylène Gauthier qui est très fière de son fils souligne que toute la communauté de la région l’appuie. Bien connu dans sa région, le chanteur est aussi un hockeyeur qui évolue au sein du Dynamo de Kedgwick, en plus de travailler à la scierie de la municipalité.

«C’est vraiment un petit gars d’équipe. Ils sont tous derrière lui. C’est le petit chanteur du village. Partout où il passe, il laisse sa trace. C’est un comique aussi […] c’est un gars qui aime bien rire, taquiner et jouer des tours. C’est pour ça que le monde s’attache à lui», a poursuivi sa mère, en entrevue au lendemain de son audition.

La musique a toujours fait partie de sa vie depuis qu’il est enfant. Mylène Gauthier raconte qu’il apprend facilement de nouvelles chansons et qu’il adore monter sur une scène pour offrir des spectacles. Celui qui à une certaine époque rêvait de la Ligue nationale de hockey aspire maintenant à une carrière musicale.

«Je joue au hockey parce que j’aime ça puis je suis quand même bon de jouer avec le Dynamo, mais comme je ne me vois pas faire la ligue nationale parce que je suis tout petit puis la ligue nationale c’était un rêve que j’avais quand j’étais plus jeune, mais chanter je vois que c’est un rêve qui peut se réaliser.»

Enfin à sa place

Les émotions qu’il a vécues lors de son audition finale sont immenses, confie-t-il. «Il n’y a personne qui peut comprendre ça si tu ne le vis pas.»

Il estime que la nouvelle formule des auditions finales donne la chance de mettre en valeur chaque participant.

«Je me sens enfin à ma place. […] Je vis le rêve un jour à la fois, j’apprécie tous les moments et je me considère vraiment chanceux. Si l’occasion se présente, c’est sûr que je me lance là-dedans (la musique) à 100%. J’aime la musique parce que ça me «feeler» moi-même et ça me fait vivre des émotions que rien d’autre ne me fait vivre», a exprimé celui qui joue aussi de la guitare.

Il considère que Star Académie lui fournit une occasion en or de faire ce qu’il aime le plus dans la vie: chanter et se produire sur une scène devant des millions de personnes.

«Je veux montrer au monde qu’ils ont des raisons de croire en moi. C’est une chance de se faire connaître et de grandir parce qu’à Kedgwick je n’ai pas vraiment d’opportunité de faire de la musique comme j’aime.»

Olivier Bergeron a déjà participé à quelques concours de chant régionaux où il a remporté des prix du public. Mylène Gauthier ajoute que son fils est un jeune homme persévérant. «C’est lui qui a vraiment voulu retourner à Star Académie cette année. C’est pas un lâcheux. On est fier de lui, on le supporte. Rendu où il est rendu, on n’en demandait pas tant. Il a pris de l’assurance et de l’expérience et il est prêt», a-t-elle affirmé.

Présenté en direct, le variété se déroulera sans public afin de respecter les règles sanitaires actuelles au Québec. Les familles et les proches des candidats devront donc regarder l’émission depuis leur salon. C’est ce dimanche que nous connaîtrons les 15 chanteurs qui feront leur entrée à l’Académie.

«Nous allons être à la maison et on va le savoir en même temps que tout le monde. Je peux vous dire que Kedgwick est derrière lui et ça dépasse même Kedgwick», a ajouté Mylène Gauthier.

Alexandra Duguay, aussi du Nouveau-Brunswick, a également été choisie pour chanter au premier variété de Star Académie.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle