Le menu littéraire acadien s’annonce riche et diversifié cet hiver et ce printemps. Voici un aperçu de dix nouveautés francophones grand public (roman, poésie, théâtre et essai) qui paraîtront au cours des prochains mois au Nouveau-Brunswick.

Arnaqués.com, Jocelyne Mallet-Parent

À l’ère des fausses nouvelles et des arnaques répétées sur le Web, l’auteure aborde dans ce nouveau roman de l’une des plus grandes menaces de l’heure dans nos vies. Dans ce récit, l’inspecteur Alex Duval, (que l’on avait connu dans son roman précédent Basculer dans l’enfer) est confronté à la cybercriminalité. Récemment muté au département de la cybercriminalité de la SQ, il est appelé à traquer ce nouveau type de fraudeurs invisibles, camouflés sous le Dark Web. Une tâche qui s’avère titanesque. Romancière acadienne aguerrie, Jocelyne Mallet-Parent a publié cinq romans. Plusieurs de ses oeuvres traitent de la détresse humaine et sont inspirées de sujets d’actualité. Son sixième roman paraîtra le 22 février. (Éditions David).

Les chemins de la vie, histoire d’un retour aux sources, Georges Manteya Fretas

Avec Les chemins de la vie, Georges Manteya Freitas signe une première oeuvre fictionnelle où se mêlent l’histoire contemporaine de son Angola natal et plusieurs suspenses qui permettront aux lecteurs de suivre la quête de sens et d’enracinement de José, personnage singulier qui passera par toute la gamme des émotions. La plume prometteuse de l’auteur trace ici une histoire universelle et accessible à tous avec, en prime, un voyage littéraire aux confins d’une nation africaine à la fois riche en culture et stigmatisée par des années de guerre. Ce premier roman de l’auteur canadien paraît cette semaine. (Éditions de la Francophonie, janvier 2022).

Petits poèmes sur mon père qui est mort, Georgette LeBlanc

La poète originaire de la Baie Sainte-Marie, établie à Moncton, s’apprête à publier son cinquième recueil. Encore une fois, son recueil navigue entre le narratif et le récit en vers libres, transgressant ainsi les genres littéraires. Celle qui a occupé le poste de poète officielle du Parlement est l’auteure des récits poétiques Alma, Amédé, Prudent, Le Grand Feu et Océan la version française d’un recueil de Sue Goyette pour lequel elle a remporté le Prix du Gouverneur général. Cette fois, elle pose son regard poétique sur son père. (Éditions Perce-Neige, avril 2022)

Les vents de Memramcook, Sarah Marylou Brideau

Dans ce quatrième recueil à paraître au printemps, la poète native de la Péninsule acadienne met de l’avant les lieux: elle les décrit, les met en relation, les oppose, les explore, passant du village à la ville, de la ville à la métropole, de la métropole à l’outre mer. On dit de ce livre à paraître que l’écrivaine présente un véritable panorama de chez soi qui s’ancre dans la nature et les saisons et dévoile en filigrane les défis et l’ennui des amours à distance. En plus de ses recueils, Sarah Marylou Brideau a contribué à de nombreuses revues et publications, notamment en tant que critique littéraire à la revue Lettres québécoises. (Éditions Perce-Neige, avril 2022).

Séjour à Belle-Côte, Rose Després

La poète veille sur le monde. Rien n’échappe à son regard incisif: ni les abus des élites, ni leur rhétorique ignoble, ni les conséquences, planétaires ou intimes, de leurs vices. On estime que dans ce nouveau recueil, la poète, native de Cocagne, offre une œuvre d’une profonde actualité, marquée par la lutte contre les injustices et s’élevant en solidarité avec les laissés-pour-compte. Figure importante de la vie artistique en Acadie, Rose Després poursuit son exploration poétique et engagée depuis plus de 40 ans. En 2012, une anthologie comprenant ses quatre premiers ouvrages, suivie du recueil Vraisemblable en 2013, a été publiée dans la collection Bibliothèque canadienne-française. (Éditions Prise de Parole, mars 2022).

L’exil d’Alexa, La vie est un rêve, Aliénor, Herménégilde Chiasson

Quelle belle idée de rassembler les pièces de cette trilogie de l’auteur acadien présentée entre 1993 et 1997 au théâtre l’Escaouette. Introuvables depuis des années, ces textes qui ont marqué le développement du théâtre acadien seront réédités. Les pièces abordent des questions chères au dramaturge, qui a beaucoup écrit sur la relation entre la mémoire et l’avenir de l’Acadie. L’artiste multidisciplinaire cherche à réconcilier la tradition et la modernité. Chacune des pièces repose sur un personnage central féminin porteuse des préoccupations, des valeurs et de la vision qu’a l’artiste de l’avenir de l’Acadie. (Éditions Prise de parole, mars 2022).

Les remugles ou la danse nuptiale est une langue morte, Caroline Bélisle

Quel est le lien entre un livreur de FedEx aux blagues douteuses, une entrepreneure qui vend ses bobettes sales sur Internet, une vendeuse de chandelles en processus de guérison, un amoureux des créatures aquatiques et une jeune femme en peine d’amour? Caroline Bélisle entraîne le lecteur-spectateur dans une intrigue qui se termine en un véritable coup de théâtre. On retrouve dans cette nouvelle œuvre théâtrale tout l’humour et le sarcasme qui caractérisent la plume de cette auteure dramatique. Cette pièce de théâtre a remporté le prix Gratien-Gélinas en 2020 et sera produite au théâtre L’Escaouette, à Moncton, plus tard en 2022. (Éditions Perce-Neige, mai 2022).

La colonisation de l’Acadie 1632 – 1654, André-Carl Vachon

Cet essai démographique de l’auteur à succès dresse un portrait de la colonisation de l’Acadie de 1632 à 1654. À partir des lettres, mémoires, déclarations, récits et actes notariés de cette époque, André-Carl Vachon apporte une nouvelle perspective sur la colonisation durant cette période. C’est en consultant tous ces documents que l’auteur a établi une liste des navires venus en Acadie, des engagés, des colons français ainsi que des capucins. L’ouvrage lève le voile , entre autres, sur les origines et le parcours des 176 personnes restées en Acadie après la capitulation de Port-Royal en 1654. Auteur primé, enseignant, historien et conférencier, André-Carl Vachon a publié sept ouvrages contribuant à l’avancement de l’histoire de l’Acadie. (Éditions La Grande Marée, mars 2022).

Histoires de vies de Tracadie, Philippe Basque

Quatrième tome d’une série de publications de la Collection mémoire vivante du Village historique acadien, ce nouvel ouvrage présentera des récits de vie, des anecdotes et des témoignages récoltés auprès des citoyens de la municipalité régionale de Tracadie. Évidemment, il s’agit ici de récits basés sur les souvenirs des personnes rencontrées, alors il se peut très bien que des histoires ou des dates ne soient pas tout à fait exactes d’un individu à l’autre, précise l’auteur. En place depuis 2010, la Collection mémoire vise à conserver et mettre en valeur les souvenirs des gens qui ont connu beaucoup de changements depuis le début du 20e siècle. (À paraître aux Éditions de la Francophonie).

D’une empreinte à l’autre – L’histoire de Saint-Ignace, Aldéo Richard

À travers plus de 150 témoignages de gens ayant vécu à Saint-Ignace, après avoir consulté les archives de l’Université de Moncton, celles de Fredericton et d’Ottawa, lu les livres qui touchaient la région, l’auteur essaie de tracer un portrait fragmentaire de la vie des gens d’autrefois jusqu’à aujourd’hui dans ce village. Il y a beaucoup de vécus et de traditions qui ont été transmises de génération en génération, à l’oral, mais qui se sont perdues au fil du temps. Les archives écrites datant d’avant 1880 sont très rares surtout pour ce petit village, note l’auteur. (À paraître aux Éditions de la Francophonie)

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle