Après avoir lancé un album Cordon de perles à l’automne, André DeCoste et Line Richard se proposent de mettre en musique la poésie de l’auteur Louÿs Pitre. Le duo cherche à perpétuer l’esprit des boîtes à chansons et des chansonniers.

Le duo qui habite à Bas-Caraquet se passionne pour la musique, les mélodies et les textes poétiques.

«J’ai la manie si je vois un texte, au lieu de le lire, je vais le chanter», raconte André DeCoste, enseignant à la retraite qui a fait des études en musique. Il a également enseigné la musique.

André DeCoste qui connaissait un peu Louÿs Pitre estime que sa poésie est riche. Il lui a donc lancé le défi de lui fournir des poèmes pour les mettre en musique. L’auteur-conteur de Caraquet qui a publié, entre autres, des contes et des romans jeunesse lui a remis 26 poèmes inédits.

«Quand j’ai eu ça, je me suis mis à improviser et c’est un côté qui m’allume que j’ai développé et c’est une passion. J’ai des frissons juste à en parler», confie André DeCoste.

Sur les 26 poèmes devenus des chansons, il en a retenu 10 qui lui plaisent particulièrement. Il veut les peaufiner davantage et les présenter en spectacle.

«J’ai hâte de partager ma passion», lance le pianiste et guitariste.

Cordon de perles

Sa compagne de vie Line Richard a écrit la plupart des paroles des chansons de l’album Cordon de perles, ainsi que certaines musiques. Elle est aussi la chanteuse principale du duo. Avec la chanson Haute-Aboujagane, elle rend hommage à son père natif de cette région.

«Aboujagane veut dire collier de perles en Mi’kmaq», précise Line Richard.

Douze titres dont quelques pièces instrumentales se retrouvent sur cet opus. La plupart des paroles des chansons sont de Line Richard. Fortement inspiré par les endroits qu’ils ont visités, leur album voyage de Haute-Aboujagane à Caraquet en passant par Grande-Digue et Grande-Anse.

«À chaque endroit où on est allé, quand je pouvais j’écrivais un texte», a-t-elle mentionné.

C’est le regretté poète Raymond Guy LeBlanc qui lui avait suggéré de conserver ses chansons pour produire un disque plus tard. Il l’avait alors aidé à réaliser son premier recueil de poésie L’Enfant de la dernière lune.

Sur Cordon de perles, on retrouve plusieurs collaborateurs, dont Diane Richard, Mariette Landry, Omer Richard, Éric Miller au matriçage et Theresa Mea.

Quant à la collection de poèmes de Louÿs Pitre, elle n’est pas encore sur disque. Le duo aimerait un jour immortaliser ces chansons sur un album.

Le duo partagera ses compositions avec le public lors d’un spectacle au Café Maris Stella à Bas-Caraquet, le 21 mai à 14h. Ils interpréteront des pièces de la collection de Louÿs Pitre et de leur deuxième album.

Il y a 20 ans, le duo avait fait paraître un premier disque pour enfant, Bac à sons.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle