Treize ans après la sortie de son album français, JP LeBlanc se laisse à nouveau emporter par la langue française en offrant un nouveau blues à saveur louisianaise, Une Acadjan girl, qui tisse des liens entre l’Acadie du Nord et du Sud.

Le bluesman acadien a composé cette pièce avec Jean-François Dubé, chanteur du groupe Noir Silence. La pièce a été écrite initialement en anglais et le guitariste de blues de Bathurst a eu envie d’en faire une version française.

«Je me suis dit que ce serait le fun de faire une version française parce que mon dernier album est en anglais et je commence plus à écrire en français. Pour moi, ce n’est pas bizarre de faire les deux parce que j’ai toujours chanté en français et en anglais.»

Or il n’avait pas sorti de matériel en français depuis près de 15 ans. Celui qui revient à la musique après une absence de plusieurs années a voulu avec cette chanson créer un lien entre deux cultures, celles de l’Acadie et de la Louisiane. Sur un style blues-rock, la chanson qui tourne autour d’une certaine Marianne, une «Acadjan» (nom inventé), voyage de l’ambiance de La Nouvelle-Orléans à l’Acadie.

«Je suis fier de pouvoir chanter en français de nouveau. J’ai une petite fille qui parle beaucoup en anglais, elle va à l’école française, mais je veux vraiment mettre l’emphase sur le français même à la maison et voir que c’est possible de faire carrière en français dans le blues. En étant à la fin trentaine, j’ai une certaine maturité et je réalise que c’est important de le faire.»

Cette chanson est née d’une collaboration entre le bluesman acadien et l’auteur-compositeur-interprète Jean-François Dubé. Ils se sont rencontrés dans un festival au Québec et ils ont offert une prestation commune de façon un peu impromptue.

«Ç’a vraiment cliqué entre lui et moi et on a jasé beaucoup.»

Ainsi les deux artistes ont eu envie de composer une chanson ensemble et même de créer un spectacle commun pour l’automne, conjuguant le répertoire des deux musiciens à la fois rock, blues et folk.

L’artiste qui s’est associé à une maison de disques de Montréal, EkoArt Édition Production, souhaite retourner en studio afin de produire un album ou un mini disque en français. Cette nouvelle chanson lui donne des ailes.

«Durant les derniers mois, j’étais vraiment dans une période d’écriture assez forte. J’ai assez de matériel pour un album en français et en anglais. J’adore le single. Je pense que c’est une de mes meilleures chansons à date, un peu plus rock.»

Si le bluesman est fier de son plus récent disque Late All Day qui lui a valu une nomination aux Prix de la musique de la cote Est, il souhaite aussi révéler son côté francophone et se produire au Québec ainsi qu’en France. À ses débuts, en 2009, JP LeBlanc avait fait paraître un album en français Le blues m’emporte.

JP LeBlanc sera en spectacle ce vendredi au Centre des Loisirs de Paquetville où il partagera la scène avec Dave Puhacz et son groupe.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle