Toujours avec comme objectif de rendre le cinéma accessible à plus de gens possible, le Centre d’excellence en arts médiatiques (CEAM) lance un appel à tous afin de réaliser un film d’anticipation dans la grande région de Shediac.

Ce nouveau projet de CinéRelève, gestionnaire du CEAM, permettra d’imaginer le futur rapproché de cette grande région de la côte Acadienne et peut-être l’avenir de la survie de la langue française. Toutes les avenues sont possibles puisque le scénario n’est pas encore écrit, l’ensemble du projet sera développé avec la vingtaine de participants du projet.

Depuis l’ouverture du studio en 2020, trois films ont été produits par CinéRelève avec le CEAM. Ces courts métrages ont été réalisés avec des élèves de la polyvalente Louis-J.-Robichaud ou avec des gens de la collectivité, souligne le président-directeur général Jean-Pierre Desmarais.

Le CEAM qui a ouvert ses portes en 2020 à la polyvalente LJR comprend un studio fond-vert de niveau professionnel ayant nécessité des investissements de 120 000$. La prochaine production sera un moyen métrage de fiction-anticipation de 30 à 45 minutes. M. Desmarais cherche en quelque sorte à démocratiser le septième art.

«Peut-être qu’il y en a qui ont des talents cachés et qu’ils ne le savent même pas et qui adoreraient se diriger vers cette industrie-là. Alors, ils vont se découvrir à travers tout ça et qui sait peut-être que certains vont continuer. Mon but a toujours été d’aider l’industrie d’ici à grandir. On a la chance avec ce Centre d’excellence en arts médiatiques de faire des projets assez poussés grâce à nos installations que nous avons dans le studio.»

Les personnes (âge minimum 14 ans) intéressées par la création médiatique, telle que la réalisation, la technique de caméra, la scénarisation, le montage, le jeu d’acteur, les décors ou tout autre métier du cinéma sont invitées à s’inscrire jusqu’au 10 juin.

Selon Jean-Pierre Desmarais, il y a déjà de l’intérêt puisqu’ils ont recueilli six inscriptions à ce jour. Aucune expérience n’est requise puisque les participants seront accompagnés tout au long de la production par des professionnels du milieu du cinéma. Le projet débute le 14 juin et se déroulera probablement jusqu’à la fin août.

«Je vais être là tout au long du projet pour guider tout ce beau monde et nous aurons des formateurs qui vont venir se greffer au projet.»

Le film d’anticipation et le documentaire sur les coulisses du tournage seront présentés au 9e Festival CinéRelève à Shediac, du 19 au 23 avril 2023. Le producteur espère aussi diffuser le film dans les écoles secondaires, les centres culturels et des festivals à travers la province.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle