Malgré quelques embûches, la Galerie d’art Henri-Nadeau, située dans la localité de Saint-François-de-Madawaska, sera ouverte au grand public à compter du 1er juillet.

Une première inauguration a été organisée par la Société culturelle de Saint-François, le 3 juin. L’événement s’est déroulé dans une ambiance intime en présence de quelques membres de la famille et de personnes ayant été à l’emploi de l’Atelier Henri Nadeau.

Le processus menant à l’ouverture de cette nouvelle galerie d’art n’a toutefois pas été de tout repos. Le travail de déménagement de la galerie Henri-Nadeau a commencé lors de la fermeture de la Caisse populaire de Saint-François, à l’automne 2019.

La galerie était installée dans les locaux de la Caisse populaire de Saint-François depuis 2010, mais en raison de cette fermeture, le comité n’a pas eu d’autre choix que de chercher un autre local.

«On a demandé au Village si on pouvait avoir la salle, ce qui nous a été accordé. On a commencé à vouloir la réparer, mais il y a eu un dégât d’eau ce qui a retardé nos travaux. Ensuite, il y a eu la COVID-19 qui nous a bloqué», a raconté le président de la Société culturelle de Saint-François, David Bouchard.

Heureusement, avec de la patience et de la persévérance, la Société culturelle a finalement été en mesure de terminer son projet et d’en faire l’annonce au public.

«Il était important de continuer à travailler pour ouvrir la galerie, car on a toujours dit qu’il y des artistes qui demeurent cachés. Notre but est de faire découvrir des artistes, que ce soit des peintres, chanteurs, sculpteurs, etc.», a mentionné M. Bouchard.

Du 1er juillet jusqu’au 30 août, la population pourra admirer les œuvres du regretté Henri Nadeau, et ce, tous les jours de 10h à 16h.

À tous les trois mois, une nouvelle exposition d’œuvres d’artistes du Madawaska sera organisée à la galerie d’art qui est située dans l’édifice municipal de Saint-François.

«On a une salle qui va permettre aux gens de bien admirer les œuvres. C’est pas mal accueillant.»

«C’est pour tout le monde, pas juste les gens de Saint-François. On veut promouvoir les arts et la culture dans l’ensemble de la région.»

Un artiste dans l’âme

Pour la Société culturelle de Saint-François, il n’était pas question d’utiliser un autre nom que celui de Henri Nadeau qui a été une personnalité marquante dans le Haut-Madawaska.

«M. Nadeau, c’était un entrepreneur qui a fait toutes sortes de choses. Il avait une cinquantaine de personnes à son emploi à un certain moment. C’était un peintre et un sculpteur. Il jouait aussi du violon et il a chanté à l’église pendant une quarantaine d’années. Il a fait plein de choses», a raconté David Bouchard.

«C’était un artiste dans l’âme, de sa naissance jusqu’à sa mort.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle