Le guitariste de Grand-Sault Cédric Thériault a ajouté un élément de plus à un CV déjà bien garni alors qu’il a été choisi par CBC Music pour faire partie de la liste des 30 artistes de moins de 30 ans à surveiller au Canada.

Le jeune homme âgé de 21 ans, étudiant en guitare à l’Université de Moncton, s’est réjoui de cette reconnaissance.

«Ça fait du bien de se faire reconnaître pour ses efforts. Ça fait des années que je pratique et ça commence à aller quelque part.»

Le «Top 30 under 30» n’est que la plus récente de quelques distinctions reçues par le musicien depuis deux ans.

Il a d’abord remporté le premier prix dans la catégorie «Guitare» et le deuxième prix dans la catégorie «Instrumentaliste» lors du Festival national de musique de la Fédération canadienne des festivals de musique en 2021.

Le guitariste du Nord-Ouest a d’ailleurs soumis de nouveau sa candidature à ce même concours cette année.

Plus récemment, il a remporté une médaille d’argent lors de l’édition 2022 du Grand Metropolitan International Music Competition. Cédric Thériault a expliqué qu’il s’agissait d’un concours en ligne au cours duquel il devait enregistrer une pièce et la soumettre par l’entremise d’une vidéo sur YouTube.

Finalement, il a pris part à une compétition en Grèce au cours de laquelle il a reçu une marque de distinction.

«C’était pas mal “cool” ça aussi. C’est déjà un bon début pour moi.»

De la guitare électrique à la musique classique

Cédric Thériault dit avoir toujours été attiré par la musique. Il a donc découvert la guitare à un jeune âge, notamment en écoutant des chansons de la formation Metallica.

«J’avais toujours des petits instruments qui traînaient aux alentours. J’ai commencé à jouer au jeu Guitar Hero et après je voulais une plus grosse guitare. Ç’a un peu commencé comme ça.»

Le jeune homme a commencé à jouer de la guitare électrique vers l’âge de 8 ans. Quelques années plus tard, lorsqu’il a réalisé qu’il pouvait étudier la musique, il s’est lancé dans des cours de guitare classique.

«Je voulais apprendre à lire la musique et la musique classique, c’est la base de notre musique en occident. Je me suis dit que si je voulais apprendre la musique d’une manière plus efficace, il fallait que j’étudie en musique pour en apprendre sur son histoire.»

Même s’il s’est distingué avec ses prouesses en guitare classique, le musicien n’a pas abandonné la guitare électrique. Il fait d’ailleurs partie d’un groupe rock.

Même s’il souhaite évidemment participer à d’autres concours à l’avenir, Cédric Thériault souhaite surtout poursuivre son cheminement en musique. Après avoir terminé son baccalauréat, il aimerait poursuivre ses études de maîtrise et de doctorat.

«C’est surtout ça mon objectif pour le moment. Mais c’est sûr que je vais participer à d’autres concours de guitare en temps et lieu. Je veux continuer à m’améliorer pour pouvoir m’inscrire à de plus gros concours.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle