La 26e FrancoFête en Acadie sera celle des grandes retrouvailles, assure la directrice générale de RADARTS, Jacinthe Comeau. Plus d’une cinquantaine d’artistes et groupes se produiront au grand marché francophone des arts de la scène en Atlantique, du 1er au 6 novembre, à Dieppe et Moncton.

La FrancoFête qui n’a pas pu se tenir dans sa forme habituelle au cours des deux dernières années célébrera son quart de siècle en force. En 2022, l’événement se déroulera entièrement en personne.

«Cette année, c’est 25 ans de talent qu’on salue», a déclaré Jacinthe Comeau en entrevue à l’occasion du lancement de la programmation.

Le public sera de retour en salle au Théâtre Capitol à Moncton et au Centre des arts et de la culture de Dieppe. Les organisateurs attendent environ 300 délégués: artistes, agents, diffuseurs, producteurs et programmateurs nationaux et internationaux.

Trente-six vitrines officielles sont prévues au programme, dont 14 mettant en vedette des artistes de l’Acadie. En musique, on retrouve, entre autres, Caroline Savoie, La Patente, Justin Guitard, Plywood Joe, Simon Daniel, Raphaël Butler et Kelly Bado. En théâtre, Satellite Théâtre offrira l’entièreté de son spectacle Wess Wess, tandis qu’en danse la compagnie DansEncorps présentera une de ses œuvres.

Les arts du cirque, l’humour et les arts de la parole seront également au rendez-vous.

Le comité organisateur de la FrancoFête a reçu environ 155 candidatures pour les vitrines. La sélection des artistes est faite par un jury. En incluant les spectacles de fin de soirée, les rencontres clins d’oeil et le nouveau partenariat avec Musique NB, Café Export, ce sont plus de 50 artistes qui se produiront à la FrancoFête, dont la moitié de l’Acadie. Jacinthe Comeau se réjouit de cette belle présence acadienne.

Afin de souligner les 30 ans du premier spectacle du réseau Coup de coeur francophone à l’extérieur de Montréal, la FrancoFête propose de clôturer l’événement avec un cercle d’auteurs-compositeurs animé par Danny Boudreau. Les artistes qui y participeront seront annoncés plus tard.

Mme Comeau précise que ce réseau pancanadien contribue largement à la programmation des membres du Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène.

«C’est un tiers à peu près de la programmation grand public chez les membres de RADARTS.»

L’impact de l’inflation envisagé

La FrancoFête constitue un grand marché pour les diffuseurs de l’Atlantique qui préparent leurs prochaines saisons de spectacle. En voyant les 20 tournées qui circuleront chez 28 membres de RADARTS pour un total de 127 représentations au cours de la prochaine saison, Mme Comeau considère que la relance augure plutôt bien. Le réseau scolaire Cerf-Volant se remet également sur pied avec dix tournées dans les écoles en présentiel.

«On sort finalement du virtuel», lance avec soulagement Mme Comeau.

Elle espère que le public reviendra en salle même si elle admet que l’inflation risque d’avoir un impact sur les choix des spectateurs.

«Absolument, l’inflation va avoir un impact sur le public, sur leur capacité d’acheter des spectacles. Ce qu’on envisage peut-être c’est de voir que les spectateurs moyens qui achètent cinq spectacles par année, vont peut-être juste s’en payer deux ou trois.»

Les organisateurs de spectacles et d’événements font face aussi à l’augmentation des coûts de déplacement, d’hébergement et de nourriture.

«Il faut développer de nouvelles stratégies, ce qu’on apprend avec les études, pour réengager les publics, être plus ouverts et flexibles à négocier les prix de billet et la capacité de ventes être à l’écoute des publics.»

Jacinthe Comeau estime qu’il est encore trop tôt pour évaluer la relance du secteur des arts de la scène puisque la plupart des tournées débutent en septembre.

«On a vu que le public était très friand de tous les festivals cet été. C’est important d’inviter notre public à revenir en salle. On a mis sur pied un projet de réengagement du public où on va aider nos membres à développer des plans de marketing pour les aider à les ramener en salle», a-t-elle ajouté.

La FrancoFête se tient du 1er au 6 novembre. La période d’inscriptions des délégués se déroule du 14 septembre au 14 octobre.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle