Laurie LeBlanc a remporté le prix de l’interprète masculin de l’année au 9e Gala Country présenté, mercredi, dans le cadre du Festival Western de St-Tite. L’auteur-compositeur-interprète de Bouctouche s’est dit touché et honoré de recevoir cette récompense.

«C’est touchant. Ça fait déjà une dizaine d’années que je fais ça, c’est toujours le fun de voir que l’industrie musicale écoute et aime ce qu’on fait», a déclaré Laurie LeBlanc, en entrevue au lendemain du Gala.

Le chanteur qui était en nomination dans trois catégories dont celle de l’album anglophone pour son disque When It’s Right It’s Right, n’a pas été en mesure de se rendre au gala en raison de circonstances hors de son contrôle. «J’aurais bien aimé être là d’autant plus que c’est le premier gala que je manque depuis 2011», a exprimé l’artiste qui a transmis ses remerciements par le biais d’une vidéo.

Le Gala qui récompense l’excellence des artistes et des artisans de la scène country francophone canadienne s’est tenu dans le cadre du Festival Western pour la première fois. Laurie LeBlanc se réjouit de voir qu’il y a une belle relève dans la musique country.

«Le country change un peu, il vient de moins traditionnel à plus pop. C’est beau de voir la jeunesse qui s’en vient.»

Quatorze récompenses ont été remises lors de cette soirée. La saison 3 de Tout simplement country (Connections Productions), produite en Acadie et animée par Guylaine Tanguay, a récolté le prix de l’émission de télévision de l’année.

D’autres artistes acadiens étaient également en nomination cette année, dont le duo Beauséjour, Danny Boudreau, Hert LeBlanc et Daniel Goguen. Seul Laurie LeBlanc est reparti de la soirée avec un trophée. Au fil des années, le chanteur a récolté une douzaine de prix au Gala Country. En 2018, il s’était vu aussi remettre le titre d’interprète masculin de l’année. Celui qui vient de lancer son 8e album, Long Weekend, se prépare pour un automne chargé.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle