Un an après la sortie de Bôsoleil, Hubert Cormier se prépare à lancer un nouvel opus aux saveurs country, folk et rock. L’amour, le bonheur, la route et des histoires personnelles inspirent l’auteur-compositeur-interprète de Moncton qui explore les différentes facettes de la vie.

Si son premier disque Bôsoleil était fortement influencé par la mer et la saison chaude, cette fois, il semble que ce soit la route qui l’appelle pour ce deuxième effort. Son premier extrait J’pousse ma luck, bien ancré dans la musique country, raconte une histoire autour d’un vieux truck. Cette chanson lui a été inspirée par des demandes venues de son groupe d’amis. Bien qu’il flirte avec le country, il n’avait jamais écrit une pièce totalement dans ce style.

«Quand je pense au country, la première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est un vieux camion. J’ai commencé à écrire la chanson et elle s’est écrite toute seule.»

 

– Gracieuseté

Ce premier titre annonce la sortie prochaine d’un mini-album vers la fin octobre. Il a donc repris sa plume pour plonger dans certaines thématiques assez personnelles telles que Le Sablier sur la maladie d’Alzheimer dont est atteinte sa mère.

«C’est la chanson la plus dure à composer que j’ai eu à faire. C’était comme une thérapie pour moi de faire sortir le méchant en faisant une chanson. Il a fallu que je change des choses pour que ce soit moins personnel pour que je puisse la chanter […] sans trop pleurer.»

Le premier disque d’Hubert Cormier s’est taillé une belle place sur les palmarès radio, récoltant aussi deux nominations aux Prix Musique NB. Il confie que ces deux nominations sont arrivées comme de belles surprises. Il ne s’y attendait pas. Des reconnaissances qui l’encouragent à continuer.

Parallèlement à son emploi à temps plein, le chanteur originaire d’Anse-Bleue et ex-membre du défunt groupe Trans Akadi veut continuer de faire de la musique.

«Je ne pense pas laisser mon métier. On y rêve toujours, mais je reste terre à terre. Je continue à faire mes chansons. Tout de suite ça va bien. La réception de mon nouveau single va très bien», a exprimé le chanteur qui s’est associé aussi à une nouvelle équipe pour la distribution de son prochain disque.

Le chanteur et guitariste aime naviguer à travers différents univers: country, folk et rock.

«J’aime toutes sortes de musique, puis si je suis capable de chanter et que j’aime ce que je fais et que je feel comme ça cette journée-là, c’est ça que je vais faire.»

Dans chacune de ses chansons, il y a une leçon de vie comme en témoigne de façon humoristique Je manque pas de panache sur l’importance de foncer dans la vie.

«J’essaie d’avoir des sujets où je peux aller rejoindre le plus de monde», a ajouté l’artiste qui compose la mélodie avant de choisir les thématiques de ses chansons.

Hubert Cormier a quelques projets pour l’automne, dont la sortie de son mini-album et un spectacle à Maisonnette.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle