Tout comme Dolly Parton et Kenny Rogers, Annie Blanchard et Maxime Landry ont développé une belle complicité musicale depuis plusieurs années. Amis dans la vie comme sur scène, ils se proposent de célébrer l’oeuvre de deux des plus grands artistes du country américain.

Sur ce nouvel album intitulé Jolene and the Gambler, le duo revisite 14 chansons de Kenny Rogers et de Dolly Parton. Ce sont de nouvelles versions.

L’auteure-compositrice-interprète acadienne souligne qu’ils ne voulaient surtout pas les imiter, mais plutôt leur rendre hommage à leur façon. Les deux chanteurs interprètent ces grands succès en leur donnant un coup de fraîcheur.

«On s’est inspiré du new country, des nouveaux arrangements, on a dépoussiéré ces chansons-là qui datent de plusieurs années, la majorité étant des années 1970, 1980. On a passé un coup de plumeau là-dessus et on a apporté un petit côté plus country, pop-rock tout en gardant les racines de ces chansons-là.»

La chanteuse souligne que ce répertoire rejoint un large public de toutes les générations. Ils reprennent des coups de coeur et des classiques tels que Jolene, Islands in the Stream et I will always love you, bref des pièces que bien des gens pourront reconnaître.

«On a mis les incontournables de ces deux grands artistes et pour compléter, on a choisi des chansons que nous on aimait beaucoup, par exemple Sweet Music Man qui est une chanson de Kenny Rogers qui est un peu moins populaire de son répertoire, mais que Maxime a tellement écouté. Même chose pour moi dans le répertoire de Dolly Parton, j’ai choisi Why’d You Come in Here Looking Like That qui est une chanson que je fais en spectacle depuis des années.»

Selon celle-ci, c’est une façon de faire découvrir ou redécouvrir ces chansons au public. Kenny Rogers et Dolly Parton qui étaient de grands amis ont donné des spectacles et produit des albums ensemble. Kenny Rogers est décédé en mars 2020, en pleine pandémie.

Tout a commencé à Moncton

C’est lors d’un séjour à Moncton pour l’enregistrement du spectacle de l’émission Le grand ménage des fêtes à l’automne 2021 que les deux anciens de Star Académie ont eu l’idée de réaliser cet album hommage. À leurs yeux, le départ de Kenny Rogers avait été un peu éclipsé par la pandémie. L’Acadienne et le Beauceron admirent le parcours du chanteur texan et de Dolly Parton. Tous les deux rêvaient donc de leur rendre hommage.

«C’était de grands amis dans la vie. Et moi et Maxime, ça fait plus de dix ans qu’on se connaît, qu’on travaille ensemble, qu’on est des grands amis. On se cherchait un projet commun depuis longtemps. Je pense que c’est arrivé tellement naturellement.»

Aussitôt dit, aussitôt fait. À l’hiver 2022, ils sont entrés en studio et l’album est sorti cet automne.

Une amitié de longue date

Annie Blanchard et Maxime Landry se sont rencontrés pour la première fois au Festival Western de Saint-Tite à l’occasion d’un spectacle sur l’oeuvre de Renée Martel. C’est cette dernière qui les a réunis sur la scène du festival, raconte la chanteuse.

«Elle l’a vu tout de suite que ça allait cliquer les deux. […] Dès la première phrase qu’on a chanté ensemble, j’ai regardé Maxime, je lui ai dit j’ai l’impression que tu es mon frère. Il avait vraiment toutes les mêmes influences que moi au niveau de la musique. On chantait un peu de la même façon.»

D’ailleurs, il y a plusieurs similitudes entre la Beauce et l’Acadie, estime l’artiste originaire de Maisonnette. «Quand je vais en Beauce, j’ai l’impression d’être chez nous et lui quand il vient en Acadie, il a l’impression d’être chez eux.»

Pour ce nouvel album, le duo s’est associé au guitariste Hubert Maheux qui accompagne Annie Blanchard depuis plus de 12 ans. Il avait d’ailleurs réalisé son mini disque Hurricane dont le style s’apparente au nouveau country.

«Le but était de garder l’essence et le coeur de ces chansons-là, mais en même temps, on veut que les gens aient envie d’écouter une nouvelle version.»

La chanteuse admet qu’ils ont d’immenses souliers à chausser. Ce sont deux artistes qui ont marqué de façon incroyable la scène musicale.

«Kenny Rogers a un répertoire extraordinaire. Ces chansons sont des histoires qui ont marqué l’imaginaire des gens. Dolly Parton a été marquante. C’est une artiste qui s’est toujours assumée en tant qu’artiste et en tant que femme. C’est une grande dame, elle m’impressionne, c’est une femme d’affaires, elle a une fondation. Elle est encore là et tellement active dans le milieu culturel.»

Le duo s’est associé au Groupe Universal pour la distribution de leur disque. Ils espèrent qu’un jour, ils pourront rencontrer la chanteuse américaine ou du moins qu’elle puisse entendre leur album.

«On continue de rêver», a ajouté la chanteuse qui frôle les 20 ans de carrière musicale.

Numéro un des ventes anglophones au Québec pendant un mois, l’album Jolene and the Gambler suscite beaucoup d’intérêt. Le duo a déjà près de 40 dates de spectacles de confirmés jusqu’en 2024. Ils seront en concert dans la Péninsule acadienne en juillet. La date et le lieu n’ont pas encore été annoncés.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle