Avec une trentaine d’humoristes francophones et anglophones qui se produiront dans 18 différents lieux du sud-est du Nouveau-Brunswick, le Festival HubCap revient en force du 25 janvier au 4 février.

Après avoir tenu un festival en format virtuel en 2021 et une édition hybride avec des capacités d’accueil limitées en 2022, les organisateurs sont ravis de ce retour à la normale. «C’est comme une renaissance», a exprimé le président du 23e festival HubCap, Marshall Button.

La première semaine du festival qui s’ouvre avec le concours amateur de stand-up, animé par l’humoriste Line Woods, est entièrement francophone. Une douzaine d’humoristes de l’Acadie et du Québec seront en vedette lors de ces quatre soirées.

«Nous sommes bien encouragés jusqu’à maintenant par les ventes de billets, surtout la partie francophone qui commence cette semaine. Je pense que deux de nos quatre spectacles au Capitol sont presque salle comble», a affirmé le président.

Des humoristes vedette tels que Mario Jean, Luc LeBlanc, Ryan Doucette, Yves Doucet et des artistes un peu moins connus du grand public comme Éric Chiasson, Fred Guitard, Annabelle Hébert, Hughie Batherson et Jessica Chartrand figurent à la programmation.

Encore une fois, le festival renouvelle son partenariat avec l’agence Juste pour rire, lui permettant ainsi d’offrir une programmation francophone étoffée. Deux événements francophones sont présentés au Théâtre Capitol à Moncton, dont le plus récent spectacle de Mario Jean, Aller de l’avant.

Animé par Luc LeBlanc, le Gala Vendredi soir pour rire mettra en vedette au moins sept humoristes, dont Didier Lambert, Line Woods et Nathan Dimitroff. Un ou deux participants du concours amateur s’ajouteront à la distribution, a fait savoir Marshall Button.

«On regarde les humoristes du concours et il y a certainement une place pendant le gala pour ajouter un ou deux participants du concours.»

Sa plus grande fierté depuis 23 ans est de voir que le festival contribue au développement de la scène locale. Chaque année, il s’intéresse tout particulièrement aux découvertes.

Un plus grand territoire

Si en 2020, le festival célébrait en grand son 20e anniversaire, 2023 s’annonce tout aussi spectaculaire, estime le président. Le festival étend ses activités à un plus grand territoire, en plus d’augmenter sa présence à Shediac. Pour la première fois, des spectacles seront présentés dans la région de Notre-Dame.

Il y a bien sûr les grandes scènes qui attirent beaucoup de spectateurs, mais les prestations des humoristes dans les bars et restaurants sont souvent très populaires. Comme l’indique Marshall Button, chacun se fait son festival. Pour certains ce sont les grandes salles, tandis que pour d’autres amateurs ce sont les salles plus intimes. Il espère que l’achalandage ressemblera à celui de 2020 et dépassera ainsi le cap des 10 000 festivaliers.

«Les bars ont eu aussi des défis que nous avons vécus dans le domaine des arts, mais je pense que la demande est là et on espère qu’on va avoir les mêmes niveaux qu’il y a trois ans.»

Même si la saison hivernale amène son lot de défis, les organisateurs tiennent à présenter le festival à cette période de l’année.

«Les gens attendent ça parce que les gens ont envie de rire ces temps-ci.»

Pour l’avenir, les organisateurs souhaiteraient présenter davantage d’événements gratuits dans des lieux non traditionnels.

Des spectacles francophones sont prévus jusqu’à samedi, dans les bars et restaurants de Moncton et Dieppe ainsi qu’au Centre multifonctionnel de Shediac et au centre communautaire de la ville de Champdoré. À partir du 1er février, ce sera au tour des spectacles anglophones de prendre place dans le Grand Moncton, notamment au Casino NB. K. Trevor Wilson, Ali Hassan, Nikki Payne et Colin Mochrie figurent parmi les humoristes qui seront en spectacle.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle