Isabelle Cyr fera bientôt un retour à l’écran dans le téléroman québécois Stat à Radio-Canada. Elle incarne un parent qui doit jongler avec de lourdes épreuves.

Sans dévoiler les détails du scénario des épisodes en question, la comédienne acadienne mentionne que l’intrigue tourne autour d’enjeux cruciaux actuels.

«Je pense que ça va faire beaucoup jaser», a exprimé Isabelle Cyr en parlant de ce nouveau rôle épisodique dans la télésérie quotidienne.

Son partenaire de jeu est Patrice Coquereau qui a joué, entre autres, dans Le coeur a ses raisons et dans de nombreuses productions théâtrales, dont la pièce Symphorien. Pour Isabelle Cyr, ce rôle survient comme un vrai cadeau lui permettant de retrouver la famille télévisuelle, un univers qu’elle n’avait pas fréquenté depuis la série Conséquences.

«C’est un peu revenir dans une famille parce que la plupart des gens sur le plateau sont des gens que j’ai côtoyés beaucoup il y a un certain temps. Et tout d’un coup je me retrouve avec Patrick Labbé qui a joué mon chum dans Chambres en ville, Stéphane Rousseau que j’ai bien connu il y a plusieurs années, Suzanne Clément avec qui j’avais tourné dans le film L’audition de Luc Picard. Ça a été un vrai cadeau de revenir et de retrouver cette famille-là qu’évidemment je côtoie moins parce que je suis plus dans la musique.»

La production lui a carrément offert ce rôle pressentant qu’elle avait toutes les qualités nécessaires pour jouer ce personnage. Elle n’a pas eu à passer à travers le processus habituel d’audition. Selon celle-ci, il s’agit d’un beau personnage. Le tournage qui a déjà commencé se poursuit la semaine prochaine. C’est un gros plateau très agréable avec énormément de moyens techniques, précise la comédienne.

«On sait maintenant que les quotidiennes sont tournées à une vitesse folle. Patrice Coquereau et moi nous sommes choyés. L’équipe est tellement bien rodée que finalement, on a le temps même si ça va vite. C’est à peu près 55 pages par jour de tournage, ce qui est énorme en tournage, ça fait que ça roule, mais les acteurs et l’équipe principale sont tellement intentionnés. Tout le monde est à l’écoute quand on arrive sur ce plateau-là.»

En ondes depuis septembre 2022, Stat est une télésérie créée par Marie-Andrée Labbé qui présente le quotidien du personnel d’un hôpital. Les épisodes dans lesquels Isabelle Cyr apparaît seront diffusés à compter du 20 février pendant plus d’une semaine.

Cap sur la Turquie

Si l’artiste prévoyait un hiver assez tranquille, c’est plutôt le contraire qui se produit. En plus du tournage de Stat, l’auteure-compositrice-interprète s’envolera pour la Turquie durant la semaine du 20 mars dans le cadre du Mois de la Francophonie. Avec son fidèle complice Yves Marchand, elle donnera trois concerts du spectacle Pays d’abondance à Ankara ainsi qu’à Istanbul. Ce sera une première pour le duo.

«On est invité par l’ambassade. Le consul du Canada à Istanbul nous a organisé une petite tournée en Turquie pour la semaine du 20 mars. On est très excité.»

Pays d’abondance est un spectacle qu’ils tournent depuis quelques années. Le duo offre un mélange de chansons de poètes québécois, de folklores acadiens et de leurs propres compositions. Isabelle Cyr entend aussi enregistrer un nouvel album cette année.

«Le fait d’avoir assuré la direction artistique des Éloizes l’année passée, d’être retombée aussi avec tous ces artistes créateurs, ça m’a stimulé énormément, ça fait que j’ai vraiment un besoin de me remettre moi aussi à la création et je suis très excitée parce que j’ai déjà des chansons en chantier.»

Du côté du cinéma, elle a collaboré au nouveau documentaire sur la diaspora acadienne, de Phil Comeau, tourné en France. En plus d’en être la protagoniste, elle a créé la trame sonore avec Yves Marchand.

«J’ai très hâte que les gens puissent voir ça, je crois que ça va avoir un bel impact comme tous les films de Phil Comeau, y a toujours un coeur qui bat très très fort derrière ça à partir du sentiment d’appartenance.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle