«C’est trop beau pour être vrai!», s’est exclamée Ashley Richard, candidate à La Voix. La jeune chanteuse de Lavillette près de Neguac, qui fréquente le Centre scolaire communautaire La Fontaine, a vécu de grandes émotions lors des auditions à l’aveugle.

Depuis la diffusion de son audition dimanche soir, la chanteuse de 17 ans reçoit une immense vague d’amour de ses amis, de ses proches et d’admirateurs. Elle a reçu plusieurs messages d’encouragements et de félicitations. Il n’y a pas un jour qui passe sans qu’on l’accoste pour la féliciter et l’encourager pour la suite des choses.

On se souviendra qu’à la toute dernière note de sa prestation, Corneille (coach à La Voix) s’est retourné pour l’accueillir dans son équipe. Il a vu en elle un grand potentiel malgré sa nervosité.

«Je ne pourrais pas demander mieux, j’ai dépassé mes attentes, juste de passer les auditions et d’être choisie aux auditions à l’aveugle, c’est un accomplissement», a déclaré Ashley Richard en entrevue mercredi.

En revoyant son audition dimanche, elle a ressenti une grande fierté.

«Je sais que j’aurais pu faire mieux parce qu’il y a des notes qui ne sortaient pas en raison de mon stress, mais je trouve que ça s’est bien déroulé pareil.»

Elle confie avoir vécu un moment fort en émotions. Étant d’une nature plutôt anxieuse, elle est vraiment contente d’avoir réussi à surpasser son stress et à monter sur cette scène. Elle souligne qu’en arrivant dans le studio, toute l’équipe de production et l’animateur Charles Lafortune l’ont accueillie chaleureusement.

«En voyant Corneille se retourner, on dirait que c’était comme un soulagement de tout ce stress, une dose de confiance qui m’a pogné. Je n’ai juste pas pu garder mes émotions en dedans de moi. C’est sorti, c’était trop beau pour être vrai.»

Elle a décidé de soumettre sa candidature à La Voix à la suite de l’audition à Star Académie l’année dernière. Une des juges lui a suggéré de tenter sa chance. Cette expérience lui a donné de la confiance et elle espère que cette aventure contribuera à lui ouvrir des portes pour donner encore plus de spectacles.

«Ça m’aide dans ma confiance et mon estime et je pense que ça pourrait m’aider avec tous mes petits problèmes. En même temps, la musique c’est comme une thérapie. Ça m’aide!»

Chanter avant de parler

L’élève de 12e année chante depuis qu’elle est toute jeune. Elle croit même avoir commencé à chanter avant de parler. Quand elle était enfant, elle chantait du country et du bluegrass avec son père qui jouait de la guitare.

Plusieurs membres de sa famille jouent d’un instrument: guitare, mandoline et batterie… Invitée à chanter dans les foyers de soins, les concours et les spectacles scolaires et de Noël, Ashley Richard a le sentiment que la musique l’aide à cheminer dans la vie.

La Voix constitue sa première expérience sur un plateau de télévision. Si elle a choisi d’interpréter la pièce Tourterelle, c’est que cette oeuvre de Zachary Richard et Gino Cormier qui parle d’amour l’accompagne dans son parcours depuis longtemps.

«Je n’aime pas chanter une chanson qui n’a pas d’histoire, qui n’a pas d’émotion en arrière de la chanson. Quand je peux mettre mes émotions, je trouve que c’est vraiment touchant puis surtout quand tu racontes une histoire au public en chantant, je trouve ça vraiment le fun.»

Après ses études, elle espère pouvoir continuer d’oeuvrer en musique.

Prochaine étape du concours, les duels seront diffusés sur TVA à compter du 19 février.

À ce jour, quatre artistes de l’Acadie ont été sélectionnés par les juges.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle