La Nouvelle-Écosse baisse l’impôt de la classe moyenne

Le gouvernement libéral de la Nouvelle-Écosse offre des baisses d’impôt à la classe moyenne alors qu’il dépose un budget 2017-2018 comprenant un surplus de 25,9 millions $, préparant le terrain, selon plusieurs, au lancement imminent d’une campagne électorale.

Le gouvernement de Stephen McNeil réussit donc à présenter encore une fois un excédent budgétaire, et ce, malgré les dépenses de 129 millions $ effectuées à la fin de l’exercice financier 2016-2017.

Les libéraux se sont engagés à réduire l’impôt de 160 $, en moyenne, pour plus de 500 000 Néo-Écossais, en haussant l’exemption personnelle jusqu’à 3000 $ pour des revenus imposables allant jusqu’à 75 000 $ à compter du 1er janvier de l’an prochain.

Par conséquent, quelque 60 000 personnes additionnelles ne paieront plus d’impôt provincial sur leur revenu.

Le budget inclut par ailleurs une variété de hausses de dépenses, incluant 3,7 millions $ destinés à l’ajout de 30 nouveaux emplacements offrant des programmes d’apprentissage aux enfants de quatre ans.

La province accordera 5,1 millions $ additionnels pour les soins

à domicile, et 3,2 millions $ de plus pour l’alimentation et les programmes de loisir dans les centres de soins de longue durée.

L’aide versée à l’industrie cinématographique de la province sera haussée de 12,8 millions $, tandis que l’impôt sur le revenu des petites entreprises sera réduit.