Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador a appelé samedi à un débat d’urgence sur une grève des ambulanciers en cours qui, selon certains maires, affecte déjà les patients.

Dans un communiqué de presse samedi soir, le premier ministre Andrew Furey a déclaré qu’il avait demandé aux responsables concernés de convoquer à nouveau l’assemblée de législature lundi pour discuter des modifications législatives qui rendraient les services d’ambulance privés essentiels.

Cette décision éliminerait leur droit de grève, mais cela signifierait que les salaires et les conditions de travail des ambulanciers paramédicaux privés seraient décidés par un arbitre indépendant plutôt que par le propriétaire de l’entreprise.

Environ 120 travailleurs de sept services d’ambulance privés appartenant au service ambulancier Fewer ont quitté le travail vendredi en début d’après-midi, réclamant des salaires plus élevés et un meilleur régime de retraite.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle