Dans l’boute du Village dés Roseaux

Cé en  »whiffons » joyeusement après la  »trail » d’un grous étchûreau gris, en erriére d’l’Église – – ouaye, qu’mon chien fidèle de Cracker Jack a  »stumblé » d’sus un vieux  »wallet » de tchuire nouaire, d’caché dans la grande harbe.  »Mind you », y’arait aussi bin pu  »chewé » d’sus pis même l’enterré sans que je sache… Dô, smarte coumme qui y’é, y’a v’nu me  »l’droppé » à més pieds! Le plusse tchurieux, j’ai r’counnu t’ute suite à tchissé qu’s’appartchenait…

   Bin Jeezô  »Cripe » là, cé  »l’wallet » au tannant d’Joe Lampion! Ouaye! À youssé qui devrait aouaire du change, cé plein d’médales d’la Sainte Gorettie. Pis d’coincé bin  »tight » dans le  »compartment » dés portraits – – ouaye,  se trouve à être une pile d’images saintes, d’à môtché défaites pis d’plissées par le  »wear and tear » dés z’ânnées.  Aussi, ha-ha-ha, sa face laide de  »driver’s license » se trouve à être à l’intérieur. Pis y’a vraiment pas d’grous  »bill » de piastres; sauf pour un vieux cinq, avec la face  du pauvre Sir Wilfred Laurier d’à môtché ratatinée pis  »d’scotch tapé » entre son nez pis lés z’usses! Hounnête coumme j’sus, j’y retournerai son  »wallet »! Le counnaissant, j’espère y s’ra  »somewhat » fier d’l’aouaire  »back »! J’voudrai pas non plus d’récompense! Après t’ute,  cé vraiment Cracker Jack qui mérite lés accolades… J’ferai sartain d’ça!

   J’avons ersoudu chez Joe Lampion, coumme un  jueux sus la soupe. Y paraissait pas plusse excité qu’c’là à m’ouaire… Qué  »fine by me », parce qu’y’é vraiment pas non plus ma  cuppée d’thé! J’ai pensé : << Héééé! Faisons, ça vite!>>  Quand j’y avons  »handé » son  »wallet », le verrat nous z’à même pas r’marcié. Y’arait pu  »at least » nous craquer un  »smile »! Au lieu, y s’a mis a forté dans son  »wallet », pour s’assurer que rien manquait… Pis avec un ton méfiant, y m’a interrogé pour saouaire si j’avais ‘té moindrement tenté de vouloir voler d’quoi hôrs d’son  »wallet »! Car si oui, d’âller m’faire confesser t’ute suite! Pis si non:  »At-A-Boy »! J’allais mériter mon Ciel!
   Ein! S’un  »goddarn » de fou! Cracker Jack l’a r’sentis lui itout! Ouaye! Que Joe Lampion n’avait autchune  »gratitude »! So, l’instinct animal à mon ami poiloux, y’a faite âller s’lever la patte contre la jambe à Joe Lampion! Pis sans trop vous dessiner un portrait, vous savez la suite…  »Yeah »! Pour un houmme qu’asseye de s’faire pâsser pour un saint… Mais pas trop saint  d’sa pârt – – Ein – – s’a bétôt mis z’a beuglé dés mots de sainte bénite, qu’un enfant viarge ne devrait jamais z’entendre!  Pour notre bounne action, nous nous z’avons bétôt faite dire youssé âller… Un endroit à youssé qui fait chaud, mais qu’était point la  »South California »!
   Coumme vous pouvez l’constater, mon Cracker Jack, s’un bon samaritain! So, quand j’avons arrivé che-nous, j’y’ai frotté le d’sous du menton coumme y faut ; pis j’y’ai baillé une bounne traite. Un beau grous  »Milk Bone »! Pas pour aouaire trouvé  »l’wallet »; putôt une récompense pour aouaire y’eu l’audacité d’pissé sus le bâs d’tchulotte pis d’ouaire en travers cte maudit hypocrite  de Joe Lampion!
 
Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église
 
D’la Tchuisine du Village dés Roseaux
d’après Delphine B.B. Bosse

Si qu’vous z’aimez manger d’la viande de bœu’ – –  »then », vous z’aller sartainement aimer socitte :

«Stir-Fry Steakhouse» au «sirloin»
 

– 1 livre de “boneless beef sirloin steak”, 3/4" d’épais… 


– 3 tchuillèrées à table de  “cornstarch”… 


– 14 oz. de bouillon d’boeuf assaisonné avec d’l’ognon… 


– 1 tchuillèrée à table de « soy sauce »… 


– 1/4 tchuillèrée à thé « d’ garlic powder »… 


– 2 cuppées de  »red pepper » , tranchés… 


– 4 cuppées d’riz chaud tchuit, pis tchuit sans sel

  (qué super important d’vous rappeler)…

 

Trancher « l’steak » en tranches minces. 

Mélanger « l’cornstarch », le bouillon d’boeuf, la « soy sauce » pis « l’garlic powder ».

Asteur, « stir-fryé » moi cte bounne viande là dans z’une « non-stick skillet » jusqu’à ce qu’ça brunezie pis qu’le jus s’évapôre…

Ajouter lés tranches de  »red pepper ». Ajouter le mélange de cornstarch . Tchuire pis brâsser jusqu’à ce qu’le mélange s’mettre à

bouillir pis s’mettre à devenir épais. Pour un riz avec plusse de flaveur – – tchuire le riz avec du bouillon d’bœuf à la place de d’l’eau… Aussi, pas nécessaire d’ajouter du sel ou du beurre.

 

Delphine B.B.Bosse 


Countré Star Extraordinaire