Quelle est votre priorité?

«Votre priorité est-elle d’être la vedette dans votre milieu ou bien de rentrer à la maison à 17 heures? Ou encore d’avoir un portefeuille bourré d’options d’achat d’actions? Tous ces choix se valent, mais aucun emploi ne peut vous offrir tout ça, du moins pas encore. Vous n’avez pas à en choisir un au détriment des autres, mais vous devez classer vos objectifs à long terme par ordre de priorité. Une fois que vous savez ce que vous êtes et ce que vous voulez, il est plus facile d’orienter votre temps et votre talent de façon à mener une vie heureuse dans l’ensemble.»

Tous les événements sont reliés et cela est évident lorsque l’on regarde «dans le rétroviseur». Steve Jobs, dans son allocution aux finissants de Standford University (2005), en parle de façon éloquente et rappelle qu’il est impossible de relier les événements dans une progression qui est à venir, mais qu’il est évident de voir quel événement a mené à un autre lorsque l’on jette la vue sur notre passé.

Ma toute récente aventure de chroniqueur en est un exemple parmi tant d’autres. Chaque action précédente devient alors conditionnelle à l’action subséquente. Si ceci n’avait pas eu lieu, alors cela ne serait probablement jamais arrivé. Je dis probablement, car nous ne pouvons pas inférer la certitude d’une action qui n’a pas eu lieu sur la proposition qu’une seule cause pouvait mener à cette action. Faire la connexion entre les événements révèle une des résolutions, mais certainement pas la seule possible, quoique la seule qui existe et qui soit démontrable. Qu’à cela ne tienne, je retrace pour vous, à la façon dont nous dessinions en suivant les points numérotés pour qu’ils nous révèlent l’image cachée… soit la séquence d’action qui m’a mené à devenir chroniqueur… le soutien et la bienveillance de l’équipe de rédaction de l’Acadie Nouvelle va sans dire!

J’ai amorcé cette chronique sur la gestion de carrière radicale en m’inspirant du petit livre de Sally Hogshead. J’ai présenté ce petit livre rouge et noir qui dévoile avec sensation 100 vérités radicales de la gestion de carrière à M. Martin Rochette, éditeur en chef de Septembre, dans l’idée que la traduction d’un tel livre pourrait servir à rédiger 100 chroniques sur la gestion de carrière! Si Septembre Éditeur (Sainte-Foy, Québec) qui publie présentement la collection Réussir ses études, dont je suis le fier auteur, n’avait pas entrepris la traduction de ce petit livre de Sally, ce projet de chroniques hebdomadaires n’aurait vraisemblablement pas pu prendre racine. Si, par hasard, lors d’un jour de magasinage comme les autres dans une boutique connue de Moncton, je n’avais pas aperçu du coin de l’œil ce petit livre à peine visible, je ne serais pas à écrire ces mots. Mais bien plus révélateur est pour moi l’action qui m’a poussé à me procurer ce petit livre. Mais avant de révéler la première action et la raison pour laquelle je suis chroniqueur, il me faut révéler la façon dont je procède en boutique pour me procurer un nouveau livre.

J’applique une stratégie pour m’aider à me décider d’acheter un livre dont je ne connais rien. Cette stratégie est bien simple: j’ouvre le livre de façon aléatoire; je choisis un paragraphe et je le lis. Si ce qui est écrit me parle, alors je tente une seconde sélection. Si l’exercice est positif, je lis la table des matières, ensuite, le couvercle. Si le tout me plaît, j’achète. Je fais ceci depuis plus de trente ans et j’ai plusieurs livres que je trouve intéressants et utiles.