Pourquoi certaines personnes sont-elles infidèles? Pourquoi d’autres ne le sont-elles pas? Pourquoi le deviennent-elles? Est-ce vrai de dire infidèle un jour infidèle toujours? Quelles en sont les causes?

La fidélité est basée sur des valeurs et des croyances de la société construite sur le modèle monogame (une personne à la fois). Entre les valeurs sociales et le fondement biologique de l’être humain se dresse un paradoxe. D’un côté, chaque personne est codée pour désirer plusieurs partenaires afin de faire le meilleur choix. De l’autre côté, peu de gens aiment le partage une fois en couple, mais cela n’annule pas l’envie de désirer d’autres personnes. Ce qui permet à une envie de s’annuler ou de se refouler, ce sont les satisfactions, l’amour, les valeurs et les contraintes (les liens de faits, civils, ou religieux). 

Les causes
Les causes d’infidélité sont nombreuses et ne reposent pas uniquement sur des difficultés conjugales, comme nous sommes souvent portés à le croire. Des causes individuelles ou circonstancielles peuvent expliquer des comportements infidèles.

Causes individuelles
Il y a des personnes incapables de demeurer fidèles, et ce, peu importe les relations, car elles sont fidèles à ce qu’elles sont et non à l’autre. Les personnes qui sont insatisfaites de ce qu’elles sont (recherchent dans l’infidélité une valorisation); les esprits libertins (le plaisir de la conquête sans manipulation affective); les narcissiques (recherchent constamment le besoin de plaire);  les «dépendants» à la sexualité (un ou une partenaire ne suffit pas); les homosexuels et les lesbiennes (en couple hétérosexuel pour la forme).

Les causes conjugales
Des insatisfactions de l’un ou des deux partenaires trouvent refuge dans l’infidélité. L’infidélité semble répondre à différents manques: sexe, amour, communication, reconnaissance (valorisation, admiration), liberté, estime de soi, respect, plaisir à être ensemble, réciprocité (partenaires trop différents, mal assortis), complémentarité, similitudes, créativité (routine a pris le dessus), négligence de l’apparence, etc. Il y a aussi les excès: poids de l’un des partenaires, drogues, alcool, jeux (cartes, loterie), agressivité, manipulation, indifférence, intolérance, jalousie.

Les causes circonstancielles
Les circonstances sont des moments, des événements, des rencontres, des coïncidences, qui n’ont pas été prémédités, mais qui donnent lieu à des infidélités. Des exemples sont la dépression, la perte d’emploi, le deuil, la grossesse, le voyage, etc. 

Afin de mieux illustrer les causes de l’infidélité, j’ai composé une échelle FIDÉLITÉ-INFIDÉLITÉ et je me suis inspirée de l’échelle de Kinsey pour l’hétérosexualité et l’homosexualité. L’échelle est graduée entre 0 et 6.

Fidèle   Infidèle
0   1   2   3   4   5   6

0, fidélité exclusive (monogamie): Exclusivité amoureuse, sexuelle, morale, indépendamment du type de relations conjugales.

1, fidélité prédominante (monogamie): Une ou quelques activités infidèles.

2, fidélité préférentielle (monogamie): Activités infidèles de façon occasionnelle.

3, fidélité-infidélité (bigamie): Relation conjugale officielle et relation parallèle en même temps, sur une base régulière, connue ou inconnue du partenaire officiel.

4, Infidélité préférentielle (polygamie): Il y a des relations fidèles à l’occasion, selon le type de relation conjugale.

5, Infidélité prédominante (polygamie): La personne est rarement fidèle, peu importe le type et la durée de la relation conjugale.

6, Infidélité exclusive (polygamie): Incapacité de vivre une relation fidèle.

La fidélité exclusive repose sur des valeurs et des croyances profondes, et ce, peu importe le type de relation, ces personnes sont fidèles à leur partenaire de vie. Alors que l’infidélité exclusive est tout à fait l’inverse, ce sont les esprits plus libertins, et qui un jour seront davantage attirés par des couples ouverts.

La fidélité prédominante concerne la personne qui peut, au cours d’une relation conjugale, avoir une ou quelques activités infidèles sans pour autant mettre en péril son couple, car ses valeurs et ses croyances la portent à demeurer fidèle la majorité du temps. La fidélité préférentielle, même si occasionnellement, elle aime bien vivre des infidélités, elle reconnaît son besoin de demeurer fidèle la plupart du temps. 

Infidèle un jour ne veut pas dire infidèle toujours, si vous tenez compte de cette échelle et des causes. Il y aura toujours des personnes pour qui la fidélité est une valeur exclusive, préférentielle ou prédominante, car elles auront eu des infidélités de parcours qui ont plus à voir avec la relation conjugale ou des circonstances de la vie. Alors que les personnes pour qui l’infidélité est une valeur exclusive, préférentielle ou prédominante auront des infidélités qui n’ont rien à voir avec le couple ou les circonstances, car c’est plus personnel. Pour ces personnes, même si elles forment des couples, la fidélité est plus difficile à maintenir. Elles garderont secrètes leurs infidélités, formant des couples heureux; ou d’autres se dirigeront davantage vers des relations conjugales plus libres, du moins sexuellement. Si les causes liées à l’infidélité sont nombreuses, les conséquences le sont aussi.

Merci de vos commentaires. Pour une consultation, vous pouvez me joindre au 260-1907 ou par courriel.

Anne
Sexologue

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle