Via Bus?

 Idée brillante de Via Rail : remplacer les tronçons de voies ferrées qui seront abandonnés par le CN par des trajets d’autobus. « C’est une stratégie mise en place dans les 12 derniers mois en Ontario, au Québec, en Alberta et en Colombie-Britannique » affirme la porte-parole de Via, selon ce que nous rapporte ce matin (lundi 10 septembre 2012) la journaliste de l’Acadie Nouvelle, Béatrice Seymour. (1)

Petit problème : contrairement aux provinces citées par Via Rail, au moment où Via Rail abandonnerait le service, au Nouveau-Brunswick il n’y aura pas de service d’autobus qui pourra assurer le « transport intermodal » des passagers que souhaite initier le service de transport de passager par rail.
À la défense de Via Rail, il est difficile d’imaginer une province privée de transport en commun entre ses principales régions. C’est pourtant ce qui se dessine pour le Nouveau-Brunswick. Personne ne semble avoir informé le transporteur ferroviaire de la situation qui prévaudra au Nouveau-Brunswick d’ici quelques mois.
Quelques questions.
Est-ce que comme citoyen et contribuable au Nouveau-Brunswick vous ressentez un sentiment d’urgence? Si oui, est-ce vous avez le sentiment que la classe politique du Nouveau-Brunswick partage votre sentiment d’urgence?
Devrions-nous au Nouveau-Brunswick développer un service provincial d’autobus sur le modèle qu’exploite depuis longtemps la Saskachewan? Sinon, comment pensez-vous qu’un service d’autobus devrait être mis en œuvre?
 
1-    Pour lire l’article de Béatrice Seymour, dans l’Acadie Nouvelle : http://www.capacadie.com/actualites/2012/9/9/via-rail-n-entend-pas-abandonner-le-nord-est