Les affaires de chez nous

NOUVEAU-BRUNSWICK
Gilles Lanteigne, de Shippagan, vient d’être élu à la présidence du Réseau national de développement économique et d’employabilité du Canada (RDÉE Canada). Il succède à Collin Bourgeois, de l’Ontario. M. Lanteigne est directeur général de la Caisse populaire de Shippagan et occupe le poste de secrétaire-trésorier au Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB). M. Lanteigne est également très actif au sein de comités et de conseils d’administration de la province. Rappelons que Jean Léger, originaire de Caraquet, a été nommé récemment directeur général de cet organisme.

SAINT-ANDRÉ
Le Quality Inn de Saint-André (autrefois le Motel Près-du-Lac) a récemment reçu le prix de l’Hospitalité Platine pour 2012 dans le système des franchises au pays du réseau Choice Hotels Canada. Ce prix récompense le dévouement des gestionnaires et le personnel d’un établissement hôtelier du réseau en matière de service à la clientèle. Le Quality Inn de Grand-Sault fait partie des neuf hôtels, dont le seul en Atlantique, à recevoir cette distinction parmi un réseau de près de 300 établissements de Choice Hotels au Canada. «Le fait d’être reconnus pour notre rendement est un honneur en soi. Ce prix témoigne de notre dévouement au service et des efforts de tous les membres de l’équipe pour faire de la satisfaction du client notre priorité de tous les jours. Nous réussissons donc à maintenir notre hôtel au plus haut standard de l’industrie», a dit le gérant du Quality Inn de Saint-André, Jean LaForge.
 

SHIPPAGAN
Dans le cadre de l’Année internationale des coopératives, une conférence portant sur «La relève d’entreprise par la voie coopérative» aura lieu le mercredi 17 octobre à l’Université de Moncton, campus de Shippagan. Cet atelier-conférence sera présenté en deux parties. D’abord, un atelier par Melvin Doiron présentant le système coopératif et les différentes modalités d’application de la formule coopérative. Quant à la deuxième partie, elle sera offerte par Guy Deschênes, fondateur de Boisco inc., à Sacré-Cœur, au Saguenay Lac Saint-Jean, une entreprise à succès dont la structure organisationnelle met à contribution deux coopératives de travail. Renseignements et inscription – avant le 10 octobre: au 727-6377.

SAINT-ANDRÉ
Un atelier en ressources humaines, le manuel RH: des outils pour vous aider dans la croissance et le succès de votre entreprise, est offert le mercredi 17 octobre, de 13 h 30 à 16 h 30, au Quality Inn Près-du-Lac, à Saint-André. L’atelier, organisé en collaboration avec la province du Nouveau-Brunswick et les CBDC, ainsi qu’Entreprise région Grand-Sault, se déroulera en français ou en anglais, selon les inscriptions. Il n’y a pas de frais d’inscription. Renseignements pour inscription: au 475-4330, auprès de Nicole.

MES TROUVAILLES

Cette semaine, je vous emmène chez Les Petits Fruits de Pré-d’en-Haut pour y découvrir des confitures et des gelées préparées selon les méthodes traditionnelles. Je vous fais également part de la possibilité d’une nouvelle entreprise dans le domaine de la promotion des produits du Nouveau-Brunswick.

En premier lieu, en cette période automnale, quoi de mieux que de se procurer des conserves? Chez Les Petits Fruits de Pré-d’en-Haut, dans la vallée de Memramcook, les propriétaires Jean-Louis Bourgeois et Madeleine Céré vous invitent à vous procurer leurs délicieuses confitures et gelées préparées selon les méthodes traditionnelles. On y cultive les bleuets en corymbe, les fraises, les framboises, les courges, les citrouilles et de nombreux légumes de jardin. Vous pouvez trouver tous ces délicieux produits au kiosque de la ferme et dans certains supermarchés et kiosques de fruits et légumes de la région. Vous êtes aussi invité à visiter leur kiosque au Marché de Dieppe, tous les samedis. Renseignements: 758-0987. Pour savoir où trouver tous les produits, les autocueillettes et les événements dans le domaine des produits du terroir dans le sud de la province, visitez Internet (www.recoltedecheznous.com/fr).

En deuxième lieu, je vous suggère une idée d’entreprise: faire la promotion des produits de toutes les régions du Nouveau-Brunswick dans une boutique ou un grand marché. On pourrait y trouver des produits du terroir, des produits d’artisanat, des objets promotionnels, des bijoux, des produits d’érable, des albums d’artistes, des œuvres d’artistes professionnels et d’amateurs, du vin, de la bière, des spiritueux, et un peu de tout. Un endroit où il serait intéressant pour les gens qui cherchent des produits du Nouveau-Brunswick de pouvoir les trouver sous un même toit. La possibilité pour les artistes et les entrepreneurs d’avoir un endroit où vendre leurs produits. Vous voulez savoir comment faire, et connaître les possibilités d’aide, communiquez avec votre Agence de développement économique communautaire ou avec la Corporation au bénéfice du développement communautaire (CBDC) de votre région. On pourra vous aider à réaliser votre plan d’affaires et vous orienter vers de l’aide financière. S’il en existe déjà une, veuillez m’en faire part et j’en ferai la promotion.

Entrepreneur

Gaétan Dugas – La Ferme Ostréicole Dugas, Caraquet

Gaétan Dugas travaille dans le domaine ostréicole depuis une quarantaine d’années. Il a fondé, 27 ans passés, la Ferme ostréicole Dugas, afin de faire l’élevage et la commercialisation des huîtres. Il exploite présentement 90 acres dans la baie de Caraquet, dans le but de satisfaire des clients sur les marchés canadien et américain. Avec une production annuelle d’environ 1,5 million d’huîtres dans trois catégories, il est en mesure d’assurer un produit de qualité sur une base annuelle. Son produit est vendu sous le nom de La Dugas Caraquette. Avec l’aide de son épouse, Murielle, et de ses trois fils, Sébastien, Emmanuelle et Jonathan, il est capable de voir à la bonne marche de l’entreprise. Ses fils ont les habiletés et les connaissances pour fabriquer l’équipement et les outils nécessaires pour l’élevage, la récolte et les activités sur la baie de Caraquet. Son produit haut de gamme est différent des autres producteurs de la province. Il a su développer, au cours des années, une clientèle à Montréal, Toronto, Ottawa, Calgary, Vancouver ainsi qu’à Chicago et au Rhode Island, aux États-Unis. En plus de la production d’huîtres, la Ferme Ostréicole Dugas compte un écomusée de l’huître, deux expositions permanentes et une boutique de souvenirs. En période estivale, une dizaine de personnes y travaillent. La famille Dugas a plusieurs autres projets en développement.