Microsoft dévoile la Xbox One

Contrairement à Sony, Microsoft a levé le voile mardi sur bien plus qu’une manette, lors du dévoilement de sa nouvelle console de jeux, la Xbox One.

Un processeur à huit cœurs basé sur l’infrastructure AMD Jaguar, 8 Go de mémoire vive (RAM), 500 Go de stockage, ports USB 3.0 et cinq milliards de transistors sont quelques aspects techniques de la nouvelle console de jeux dévoilée par l’entreprise qu’a fondée Bill Gates.

Comme la PS4, la machine est une bête et devrait être en mesure de rivaliser avec la console de Sony sur tous les points. La Xbox One délaisse même le lecteur DVD pour adopter le Blu-Ray.

En bref, les deux consoles adoptent une infrastructure qui se rapproche davantage de celle d’un ordinateur (PC) que de celle d’une console de jeux. C’est d’ailleurs pourquoi les titres de cette génération – dans les deux cas – ne seront pas compatibles avec la prochaine.

La nouvelle Xbox One est une plateforme hybride: elle inclut des éléments du système d’exploitation Xbox, jumelés à une base Windows 8. Ainsi, plusieurs caractéristiques du système d’exploitation seront disponibles sur la nouvelle console de jeux.

Le nouveau système d’exploitation de la console, couplé aux aspects techniques, permettra au joueur d’utiliser des fonctions multitâches vues sur Windows. Il sera, entre autres, possible de coller une application sur un côté de l’écran, par exemple Skype, et d’écouter une vidéo sur l’autre moitié de l’écran (Snap mode).

Une version grandement améliorée de Kinect sera incluse avec la nouvelle console, puisque la majorité des options multitâches fonctionnent par commandes gestuelles ou vocales. Il est, par exemple, possible de prendre la fenêtre d’une application et de la ramener à l’écran d’accueil en effectuant le geste avec ses mains.

Pour écouter votre chaîne de télévision favorite, vous n’avez qu’à dire à votre console «Play CBC» (puisque ce genre de fonctions sont très mal adaptées à l’accent français du Canada) et l’émission en cours sur CBC jouera sur votre écran de télévision.

En effet, la Xbox n’a jamais été qu’une simple console de jeux. On peut depuis longtemps y louer des films, regarder Tou.tv et Netflix, en plus d’acheter de la musique. Microsoft pousse la note plus loin en permettant à l’abonné du câble d’écouter la télévision sur sa Xbox, d’enregistrer des émissions et de programmer une grille horaire qui lui convient.

En ce qui concerne les rumeurs qui voulaient que la console soit en tout temps connectée à Internet pour vous permettre de jouer à vos titres préférés, il y a du vrai et du faux. Les jeux devront être installés sur votre console et seront reliés à votre compte Xbox Live. La validité du jeu sera vérifiée automatiquement par Xbox Live. C’est déjà le cas maintenant chaque fois qu’on doit entrer un code d’achat lorsqu’on insère un nouveau disque dans la Xbox 360.

Microsoft a pris la majeure partie de sa conférence de presse à parler télévision interactive, système d’exploitation et Kinect. L’entreprise a passé moins de temps que Sony à parler jeux vidéo, promettant plutôt d’en montrer plus à la rencontre E3, dans quelques semaines.

La console devrait être disponible plus tard cette année, tout comme la PS4. Aucune date n’a encore cependant été dévoilée.