Parlons-nous des langues différentes lorsque nous parlons de fidélité? Fidèle à qui? À quoi? Pourquoi? Et, surtout, pour combien de temps? Comment créer un lien durable? Quelles stratégies adoptées pour s’assurer de la fidélité? La promesse «promets-moi d’être fidèle à moi, je te promettrai d’être fidèle à toi», est-ce suffisant dans un monde de concurrence où la fidélité semble une vertu en perte de vitesse? Entre le rêve et l’illusion, la fidélité est une réalité que les couples se doivent de nommer.

Qu’est-ce que c’est pour vous la fidélité?

Nommez, mettez en mots vos attentes de relation fidèle. Quelles limites acceptez-vous ou accepteriez-vous? Si les limites sont floues, il se peut qu’un jour ou l’autre cela crée des malentendus. Pour certains, être attiré, désirer, fantasmer, regarder d’autres personnes, c’est déjà de l’infidélité. C’est dans la nature même de chacun d’entre nous d’éprouver du désir pour d’autres personnes. Mais entre le désir et le passage à l’acte, il y a un monde. Quand on est très amoureux de quelqu’un, les autres perdent de l’importance. Quand on devient moins amoureux de ce quelqu’un, les autres prennent un peu plus d’importance. Ce qui unit deux personnes, c’est d’abord l’amour, soit qu’il grandit ou qu’il est appelé à disparaître. Ce qui fait disparaître l’amour, ce sont les insatisfactions du lien conjugal et le seuil de tolérance de ces insatisfactions.

C’est vraiment à chacun de tracer la ligne de la tolérance. La fidélité est ce à quoi vous vous êtes engagé en tant qu’individu dans votre couple.

Fidèle à qui?

Fidèle à soi ou fidèle à l’autre! Les personnes fidèles à l’autre sont celles pour qui la fidélité conjugale est essentielle. Elles ne peuvent pas concevoir le couple autrement. Les personnes qui se disent fidèles à elles-mêmes conçoivent le couple autrement; un couple qui donne plus de liberté sexuelle et parfois amoureuse. Elles ne se voient pas comme des infidèles à quelqu’un, mais plus comme fidèles à leur nature. D’autres éviteront donc de s’engager conjugalement sur de longues périodes, pour être en mesure de vivre cette liberté amoureuse et sexuelle.

Fidèle à quoi?

Fidèles à ses valeurs, à ses croyances, à son engagement, à l’amour pour l’autre.

La fidélité conjugale du couple fermé est une relation exclusive amoureuse, sexuelle et morale envers une personne, un engagement explicite. Les deux partenaires s’engagent à ne pas aimer ou vivre des expériences sexuelles avec d’autres personnes. La morale sociale et culturelle s’indigne devant la rupture à cet engagement exclusif.

Pourquoi être fidèle?

Parce que la relation conjugale est satisfaisante la plupart du temps. Les satisfactions communes et réciproques dynamisent l’amour. Parce que le contact physique est présent: baiser, caresse, sexualité. Il répond à des besoins de proximités, d’intimité et physiologiques. Parce que les partenaires réussissent à trouver la bonne distance entre leurs besoins individuels et les besoins du couple. Ils se sentent reconnus et appréciés, donc ils ont pour l’un et l’autre de l’admiration. Ils ont confiance en l’autre, pas une confiance aveugle, mais réaliste. Ils savent ce qu’ils doivent faire pour conserver ce lien de fidélité. Ils ne sont pas dans les acquis, mais dans une évolution commune et complémentaire. Ils sont présents et attentionnés l’un à l’autre, ils sont vivants l’un pour l’autre. Souvent, les gens infidèles diront qu’ils ont l’impression d’exister; une existence perdue par le manque de présence de l’un à l’autre. On est fidèle quand il est possible d’établir la bonne distance entre le sentiment de sécurité et la crainte de perdre l’autre

Combien de temps?

Le défi de la fidélité est dans la durée de la relation.

Un animateur de radio m’a dit un jour «Anne, quand je fréquente une fille, je suis fidèle, mais je dois avouer que mes relations ne durent jamais plus de deux ans». Voilà qui est bien différent d’une relation de 20, 30 ou 40 ans par exemple, les défis sont de taille.

Comment créer ce lien durable?

1- Rencontrer la bonne personne est à la base de la relation durable. Vous aurez rencontré au cours de votre existence beaucoup de personnes, mais combien de rencontres véritables et profondes. Combien de rencontres qui vous ont amenées à devenir de meilleures personnes, à vous sentir épanouies. Vous pourrez les compter sur les doigts d’une main. En contrepartie, les rencontres superficielles ne durent pas.

2- L’attachement, c’est le lien amoureux qui vous lie à cette personne. Est-ce que je l’aime assez pour m’engager dans une relation et faire des projets? Malgré l’amour que vous portez à cette personne, il arrive que l’engagement fasse peur. L’engagement est au cœur de la promesse amoureuse et sexuelle. Dans la vraie rencontre amoureuse, la fidélité n’est pas perçue comme la privation d’autres histoires d’amour, mais de l’approfondissement d’une histoire d’amour.

Je vous souhaite de belles rencontres!

Merci de me faire part de vos commentaires, c’est gratuit!

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle