Les coussins

Le coussin est un sac cousu tout autour et rempli avec de la plume, ou de la fibre synthétique, servant à notre confort ou purement esthétique. Les coussins sont utilisés de toutes sortes de façons dans le monde. Les premiers coussins étaient assez grands pour s’y asseoir et ils étaient souvent fabriqués de tissu tissé ou de cuir.

Que ce soit dans des palais royaux ou des tentes de sultans, avec leurs grands coussins luxueux, les coussins étaient un signe d’élite et de rang social. Seulement les biens nantis, avec un coussin financier généreux, pouvaient se payer ce confort. Ces coussins étaient bourrés avec du crin, de la laine et d’autres produits naturels. De nos jours, nous avons encore des coussins pour nous asseoir, par exemple avec le canapé composable MAH JONG du designer Hans Hopfer créé en 1971. Ce concept de mobilier composable est fabriqué en Europe à partir de coussins matelassés et capitonnés, de dossiers droits et d’angles, pour des configurations d’aménagement et de couleurs infinies.

Il est possible de mélanger formes, couleurs et textures, pour donner un look décontracté. Ici, un mélange de velours, de motifs cubiques et de fourrure ajoute de l’éclat, pour une salle de séjour familiale informelle. Quand vous utilisez un coussin de fourrure blanche dans votre décor, vous indiquez à tous que l’ambiance est jeune et décontractée. Osez les coussins! - Gracieuseté
Il est possible de mélanger formes, couleurs et textures, pour donner un look décontracté. Ici, un mélange de velours, de motifs cubiques et de fourrure ajoute de l’éclat, pour une salle de séjour familiale informelle. Quand vous utilisez un coussin de fourrure blanche dans votre décor, vous indiquez à tous que l’ambiance est jeune et décontractée. Osez les coussins! – Gracieuseté

En général, les coussins d’aujourd’hui sont beaucoup plus petits et n’ont pas la même utilité qu’autrefois. La forme carrée est la plus commune dans cette industrie et est généralement 17 po sur 17 po, car les tissus sont presque toujours 54 po de largeur, ce qui explique la possibilité de faire trois côtés de cousin sur la largeur du rouleau. Il existe des coussins de toutes les formes et de toutes dimensions, il y en a des gros, des petits, des moelleux, des coincés, des longs, des ronds, des rectangulaires, des plats, des triangulaires, pour l’assise d’une chaise, des boudins, des prie-Dieu, pour les joncs de mariage, pour les voyages, pour les animaux, d’allaitement, de corps, de jardin, décoratifs ou utilitaires, gonflables pour la voiture, de banquette… Ouf, nous pourrions en énumérer des tonnes!

Personnellement, j’aime bien mélanger un coussin carré et un rectangulaire, superposés, sur un canapé, de façon décalée ou en y ajoutant un jeté, si c’est la pièce familiale. Pour la chambre à coucher, les coussins sont très populaires sur le lit, mais c’est souvent un casse-tête quand nous en avons trop, surtout au moment du dodo où plusieurs ne savent plus où les mettre. La chambre d’un couple est un havre de paix où il est bon de se sentir libre de bouger, mais si l’un d’eux n’est pas autorisé à s’allonger sur son propre lit, sous prétexte que l’agencement des coussins est brisé, ça pose problème. Vaut mieux avoir des coussins en désordre qu’un couple chez l’avocat. Si vous voulez vous débarrasser de quelques coussins de plumes, ou tout simplement mettre du piquant dans votre routine de couple, décousez chacun une partie d’un côté des coussins indésirables et vous êtes prêts pour une guerre de coussins dans la douceur. Sur le menu, spectacle de plumes, balais et ramasse-poussière.

La techno s’infiltre peu à peu dans le monde des coussins. Le coussin MPillow est muni d’un dispositif relié en WiFi à votre ordinateur pour écouter votre musique favorite. Le MPillow a un rebord lumineux à la D.E.L. se coordonnant au rythme de la musique. De son côté, la compagnie de bean-bag Fat Boy a créé un minicoussin (format d’une main) muni d’un fil branché au mur pour coucher nos bidules électroniques afin qu’ils puissent se reposer confortablement tout en rechargeant leurs batteries. Le concept nous explique que notre téléphone intelligent a eu une aussi grosse journée que nous et qu’il mérite de se reposer sur son propre coussin. Ne pas déranger svp.

Dans les styles classique, victorien, manoir, champêtre ou anglais, l’ornementation à l’aide de «passementerie», tels les franges, les galons, les pompons, les cordons, les glands, les rosettes, est coûteuse, mais donne un raffinement et un côté haute couture à vos coussins chéris. Il n’est pas conseillé d’avoir des passementeries avec des enfants, car ces détails de broderie sont souvent fragiles. Quand les coussins sont trop parfaitement bourrés, cela leur donne un look «prêt à exploser» et peu confortable, nous repoussant plutôt de nous envelopper. Trop de détails sur des coussins les rendent inutilisables et purement décoratifs.

Les coussins contemporains sont assez simples et à la fois très complexes en textures, en couleurs et en designs. La bourrure de plumes donne un look plus décontracté et épouse très bien le corps, pour un confort assuré. Comme enjoliveurs, nous retrouvons la paillette, les plumes, les boutons, les pierres précieuses d’imitation, du «patchwork», du tissage, et ce, dans des tissus de toutes sortes, avec imprimés de tout gabarit. Pour un «oumpf» assuré, la fourrure est très tendance en ce qui a trait aux coussins. Souvent, ces coussins sont en peluche synthétique, en peau de vache ou en agneau de Mongolie. Vous pouvez réaliser vous-même un coussin avec un ancien manteau de fourrure qui traîne peut-être dans votre garde-robe ou dont vous avez hérité. Avec un tel manteau, il est très facile de confectionner des coussins rectangulaires avec les manches, en cousant les deux extrémités, et d’utiliser le dos de ce manteau pour en faire un jeté.

Pour les familles avec des enfants vivant loin des grands-parents, ou du papa qui travaille à l’extérieur, il est très amusant de créer des coussins en imprimant sur un tissu blanc les visages des êtres aimés en noir et blanc, afin d’entourer l’enfant au moment du dodo. Avec des crayons de couleur permanente pour tissus, l’enfant peut même les personnaliser en ajoutant une moustache bleue à papa, des cheveux verts à grand-papa ou de grosses lunettes roses à grand-maman. L’enfant aura un sentiment de proximité et une séance de câlins et de bisous est garantie.

Pour les fans du zen, une visite virtuelle du concept innovateur «Livingstone» s’impose. Ce concept de coussins en forme de galets (genre de cailloux de plage) surdimensionnés nous fait rêver. Ces coussins, petits, moyens, grands et très grands, sont confortables et doux, pour un look relaxant, tout comme les jardins de sable japonais. Il existe aussi un format extérieur imperméable en néoprène, pour un mélange parfait avec la nature. Étant donné la ressemblance réelle de ces galets, il est important de toucher si c’est mou avant de s’y plonger, pour éviter tout accident.

C’est samedi, alors relaxons avec notre journal bien installé dans nos coussins douillets. Bonne semaine à tous! Et merci pour vos commentaires! C’est très apprécié!

Soyez sans gêne, posez-moi vos questions. Il me fera plaisir de vous partager mes suggestions et croquis. Merci!