Anne à cœur ouvert: L’œil de votre perception

Les complexes de l’image corporelle affectent la confiance sexuelle.

Il n’est pas simple de mesurer son image corporelle. Comment on se voit, se perçoit et comment on est vu et perçu? Certains se sous-estiment, d’autres se surestiment. La confiance sexuelle passe par la confiance en soi et en l’autre. Le regard que vous posez sur vous joue un rôle important dans votre confiance sexuelle.

Faire l’amour, c’est se mettre à nu et se rendre vulnérable au regard de l’autre.

Il n’est pas rare que certaines femmes complexées de leur apparence cessent de se regarder nues dans un miroir. Se montrer nu dans l’intimité sexuelle relève du défi, souvent elles privilégient faire l’amour dans le noir.

Les complexes sont des anti-érotisants, ils contribuent à la baisse de désir sexuel et certaines femmes n’ont plus envie de faire l’amour. Elles ne croient pas que leur partenaire puisse apprécier faire l’amour, malgré, leur petit ventre rond, leur cellulite, leurs seins qui pointent un peu plus vers le bas. Comment pourrait-il apprécier ce qu’elles-mêmes déprécient?

Les complexes deviennent un problème conjugal, car ils limitent les capacités à jouir d’une sexualité épanouissante. Pendant que les femmes se concentrent sur leurs complexes, elles oublient le plaisir à faire l’amour. Dites, au diable les complexes!

Alors que les femmes ont tendance à voir facilement leur défaut dans le miroir, les hommes auraient plus tendance à ne pas les voir. Non seulement ils ne les voient pas, mais surestiment leur capacité d’attraction.

Certains hommes plus que d’autres auraient une confiance sexuelle naturelle. Ils se trouvent attirants, désirables et assez bons amants. Ils ne se remettent pas autant en question que les femmes, ils s’autoévaluent à la hausse. Les hommes sont plus enclins à ne pas avoir peur à se montrer nus et sans complexe. Ils ne craignent pas le regard ou le jugement de l’autre sur l’aspect physique générale.

Les renforcements positifs venant de l’extérieur comme les encouragements et les compliments ne suffisent pas à créer la confiance sexuelle.

La confiance vient plutôt du fait de s’autoapprécier, s’aimer, se respecter, suffisamment pour oser aller vers l’autre, sans craindre la critique.

Une communication sexuelle honnête augmente la confiance et le sentiment de compétence. Communiquer avec l’autre ses préférences, désirs, besoins, émotions, répulsions. Qu’est-ce que vous aimez le plus, le moins? Qu’est-ce qui vous fait plaisir? Être à l’écoute des mots, des regards, des gestes, etc.

Si vous n’expérimentez sexuellement ce qui correspond à vos besoins et à vos attentes, vous vivez un sentiment de frustration.

Ce n’est pas parce que vous manquez de compétence sexuelle que ça ne va. C’est parce que vous n’avez pas suffisamment confiance en vous et l’autre pour dire ce qui ne va pas. Les conversations avec votre partenaire au sujet de ce que vous vivez au lit contribuent à augmenter le plaisir à deux.

Croire en son pouvoir attractif, être confiant de son apparence physique donne du pouvoir aux jeux de séduction.

L’attraction sexuelle ne repose pas uniquement sur le corps, mais sur l’attractivité de la personnalité. On est attiré par un corps, mais on devient amoureux de quelqu’un.

L’attirance et la confiance en soi sont donc les clés essentielles pour développer des habiletés sexuelles. Plus vous acceptez et appréciez ce que vous êtes, plus vous révélez une confiance en vous-même. Tout le monde peut développer la confiance, parce que la confiance s’acquiert avec le temps, et ce, pour la plupart d’entre nous.

Les hommes et les femmes qui montrent des habiletés en séduction, sont-ils plus confiants au lit?

Merci de vos commentaires!