Un nouveau mode de scrutin au fédéral?

Notre mode de scrutin hérité de l’Angleterre a encore donné une majorité de sièges au parti le plus fort même si celui-ci a eu un peu moins de 40 % des votes. Les libéraux obtiennent 54 % des sièges aux Communes.

Ce sont le NPD et les verts que sortent grands perdants de la distribution des sièges de l’élection fédérale 2015. Près de 20 %, des électeurs ont voté pour les néo-démocrates alors que ceux-ci devront se contenter de 13 % des sièges. Les verts ont reçu un seul siège pour 3.4 % du total des votes au pays.

Trois des cinq partis présents à la Chambre des communes avaient dans leur plateforme électorale une mention concernant un changement de notre mode de scrutin d’ici la prochaine élection fédérale. Le NPD voudrait mettre en place la proportionnelle mixte en s’inspirant de la Nouvelle-Zélande. Les verts sont plutôt en faveur d’une proportionnelle intégrale que nous retrouvons dans plusieurs pays européens comme les Pays-Bas.

Le chef libéral et maintenant le nouveau premier ministre désigné du Canada a lui aussi exprimé la volonté de son parti s’il était porté au pouvoir de changer notre mode de scrutin. Justin Trudeau a promis de soumettre à un comité du parlement la tâche d’étudier les différentes options pour remplacer le scrutin majoritaire en vigueur depuis le début de la Confédération canadienne.

Si le passé est le garant de l’avenir, il ne faudrait pas retenir son souffle devant la perspective d’une modification radicale de notre façon de voter au Canada. Lorsqu’il a fait sa traversée du désert politique, Stephen Harper avait cosigné un article en compagnie de Tom Flanagan de l’Université de Calgary pour réclamer un nouveau mode de scrutin au pays. On connaît la suite lorsque celui-ci est devenu premier ministre.

Le parti québécois lorsqu’il a été porté au pouvoir en 1976 avait lui aussi dans son programme le changement du système électoral pour le Québec. Les gouvernements péquistes successifs ont rapidement découvert les vertus du mode de scrutin britannique et ont renoncé à s’en départir!