Nutrition: l’alimentation des jeunes hockeyeurs (partie 1 de 2)

Cette semaine, je réponds aux commentaires d’une femme qui s’inquiète de la consommation de boissons énergétiques chez les jeunes hockeyeurs et hockeyeuses. Je profite également de l’occasion pour vous donner quelques conseils alimentaires pour optimiser la performance de vos jeunes sur la glace.

La femme me demande s’il me serait possible de faire une chronique sur les boissons énergisantes, étant donné que la saison de hockey ne fait que débuter.

Son commentaire: «Beaucoup de parents ne connaissent pas les dangers de ces boissons».

Premièrement, il est essentiel de distinguer la boisson énergétique de la boisson pour sportifs.

Les boissons pour sportifs comme la Gatorade ou la Powerade peuvent être consommées durant la partie et entre les périodes. Ces boissons contiennent essentiellement de l’eau, des glucides et des électrolytes. Elles peuvent donc permettre aux jeunes de se réhydrater, de refaire le plein d’énergie et de refaire leur réserve en électrolytes (perdus dans la sueur). Ces boissons ne doivent toutefois pas représenter l’unique source de liquide à boire. Si vous préférez concocter vous-mêmes la boisson pour sportif de votre enfant, vous trouverez de nombreuses bonnes recettes sur internet.

Quant aux boissons énergétiques comme la Red Bull, elles ne doivent absolument pas être consommées par les enfants puisqu’elles contiennent de la caféine et d’autres puissants stimulants.

Si votre enfant doit avoir recours à ce genre de produits pour bien performer, vous devez absolument revoir son plan d’alimentation et y apporter les correctifs nécessaires. Pour recevoir des conseils plus personnalisés au sujet de l’alimentation de votre jeune, vous auriez avantage à rencontrer une diététiste professionnelle.

L’alimentation au quotidien

Les aliments sont pour le hockeyeur ce que l’essence est à la voiture. Il est essentiel de lui fournir la meilleure essence possible pour optimiser sa performance. Un hockeyeur qui veut bien performer devra donc consommer davantage de glucides, de protéines, de lipides (matières grasses) et de liquides.

Et plus les séances d’entraînement et les parties seront intenses, plus il sera important de mettre ces cinq conseils au plan de match!

En gros, votre enfant devrait:

1. Consommer quotidiennement de 5 à 6 repas, sous forme de repas ou de collations, et ce, à des intervalles de deux à trois heures. Il est donc essentiel de lui fournir de bonnes collations nutritives dans la boîte à lunch;

2. Ingérer de 55 à 60 % des calories sous forme de glucides, ce qui représente environ les deux tiers de l’assiette;

3. Consommer de 15 à 20 % des calories sous forme de protéines;

4. Ingérer de 20 à 30 % des calories sous forme de matières grasses;

5. Bien s’hydrater tout au long de la journée, durant les séances d’entrainement et les matchs.
Ces cinq conseils doivent être suivis tous les jours, non pas seulement les jours d’entraînement ou de matchs.

Pour la suite, soyez au rendez-vous la semaine prochaine. Il sera justement question des glucides, des protéines, des matières grasses et de l’importance de l’hydratation. Je vous offrirai également des conseils alimentaires pour l’équipe qui est sur la route.