La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick pourra-t-elle tourner la page sur ses luttes internes et se réinventer pour un nouveau départ? C’est le pari du groupe de travail sur la gouvernance de la SANB. Le groupe propose une structure plus souple, démocratique et inclusive.

La SANB devra faire le ménage dans sa liste de quelque 20 000 membres afin de la mettre à jour. Dans les faits, celle-ci compterait plutôt 2000 membres actifs. La présidence de l’organisme serait élue par voie électronique par tous les membres pour un mandat de 3 ans renouvelable une fois. L’adhésion de la SANB serait réservée aux membres individuels.

Les sections locales seraient appelées à disparaître au profit de commissions thématiques. Toutefois, le conseil d’administration serait composé de la présidence et de 2 membres de chacune des 6 régions de la province. Une des recommandations centrales du groupe de travail concerne les liens futurs entre la SANB et les organismes sectoriels. On propose «que le mandat de la SANB soit modifié afin de souligner l’importance d’une collaboration avec les organismes sectoriels sans pour autant placer celle-ci dans une position de «facilitatrice» ni diminuer son autonomie d’action.»

C’est par le biais des commissions thématiques que les organismes sectoriels seraient appelés à coopérer et se concerter avec la SANB. Le nouveau mandat de la SANB, selon le groupe de travail, devrait «éviter les dédoublements, les chevauchements et les conflits avec les nombreux organismes sectoriels qui ont vu le jour depuis plus de quatre décennies.»

Une fois la hache de guerre enterrée, la SANB sera-t-elle en mesure, comme le souhaite le groupe de travail, de «prendre des initiatives pour rehausser sa crédibilité et son impact auprès des instances gouvernementales et de la communauté francophone»? La réponse à cette question réside dans la capacité d’une SANB renouvelée d’attirer de nouveaux leaders représentatifs de toutes les composantes de la communauté acadienne du Nouveau-Brunswick.

Si l’AGA de la SANB adopte lors de sa rencontre en avril les recommandations du groupe de travail, il faudrait que du sang neuf puisse voir à cette transition.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle