L’hortithérapie: cultiver le bonheur au potager!

À moins de voir que du «rouge» à la vue d’infestation de tout genre dans votre potager, la majorité des jardiniers saura vous dire à quel point ils se sentent plus «zen» après leur séance de jardinage. Cela n’est pas surprenant puisque l’horticulture est en fait une thérapie en soi, d’où découle le terme d’hortithérapie, combinaison de «horticulture et thérapie».

Les hortithérapeutes définissent l’hortithérapie comme étant «l’utilisation des plantes et des activités de jardinage afin d’améliorer l’état physique et psychologique». Et pas besoin d’être un jardinier chevronné, d’avoir un grand potager ou d’y passer une heure par jour pour profiter de cette thérapie.

En fait, il suffit souvent d’une petite demi-heure de jardinage – quelques fois par semaine – pour en ressentir les effets positifs. Les gens qui sont stressés, hypertendus ainsi que ceux qui ont une mobilité réduite (ostéoporose, problèmes musculaires, etc.) ont tous avantage à s’occuper d’un potager!

Bref, prendre soin de son potager et de son jardin, c’est prendre soin de soi. Mais avant de mettre les mains sur une pelle, je vous recommande de consulter votre médecin si vous avez une condition de santé particulière.

Jardiner… c’est bon pour la santé!

Plusieurs raisons expliquent les bienfaits du jardinage. En plus d’apporter des bénéfices physiques (endurance cardiaque et pulmonaire, augmentation de la flexibilité et de force musculaire, etc.), le jardinage procure un immense bien à l’esprit puisqu’il stimule simultanément les cinq sens: l’ouïe, l’odorat, la vue, le toucher et le goût.

Le chant des oiseaux ou le bruit du feuillage qui danse dans le vent (ouïe), le parfum d’un plant de menthe ou d’une rose (odorat); la couleur d’un feuillage ou des légumes (vue); la texture du feuillage ou de la terre qui glisse entre les doigts (toucher) ont tous le don de faire oublier les petits et grands tracas de la journée, même si c’est pour quelques instants.

Le cinquième sens, le goût, prend tout son sens lors de la cueillette ou de la préparation des repas. Il n’y a rien de plus gratifiant que de tirer sur les fanes d’une carotte pour ensuite la croquer ou de voir ses enfants déguster une bonne sauce à spaghetti cuisiner à partir de tomates, d’oignons et de poivrons du potager!

Et pour doubler l’effet d’hortithérapie, pourquoi ne pas consacrer votre belle énergie à cultiver des produits qui vous plaisent?

Osez mettre un de piquant à votre hortithérapie en essayant de nouvelles variétés de produits: carottes pourpres, haricots bourgogne, menthe à la saveur de baies crémeuses (berries & cream), pommes de terre bleues, etc. ne sont que quelques exemples.

Osez colorer votre assiette de produits venant de votre potager. Votre santé et votre moral vous en remercieront!

En espérant que la belle température est rendez-vous, je vous souhaite une excellente journée de jardinage.
* * *
Un sujet vous intéresse? N’hésitez pas à me contacter par courriel.

C’est avec plaisir que je répondrai à vos questions.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle