Mine de rien, les élections provinciales de 2018 approchent à grands pas. Le cirque prendra la route dans moins de deux ans.

On voit déjà un face à face fascinant entre les libéraux et les progressistes-conservateurs se pointer à l’horizon.

Le jeune premier ministre, moins étincelant et tout neuf qu’à son arrivé il y a quelques années, affrontera un vieux loup et ancien ministre des Finances qui en a vu d’autres.

Ce duel entre Brian Gallant et Blaine Higgs va évidemment retenir l’attention et laissera bien peu de place à autre chose.

Les tiers partis pourraient très bien être relégués aux lignes de côtés. Les derniers sondages de Corporate Research Associates semblent indiquer que c’est ce qui se dessine.

Selon le dernier coup de sonde de cette firme néo-écossaise, le Nouveau Parti démocratique, le Parti vert et l’Alliance des gens du N.-B. récoltent respectivement 7%, 9% et 2% des appuis.

C’est vraiment pas les gros chars.

Il faut noter que malgré les apparences, c’est un très bon score pour les verts. La présence de leur chef David Coon à l’Assemblée législative, où il se débrouille bien, y est sûrement pour quelque chose.

Mais ce sondage devrait cependant faire paniquer le NPD.

À pareille date en 2008, moins de deux ans avant les élections, les néo-démocrates étaient deux fois plus populaires.

Au cours des mois suivants, ils avaient franchi la barre des 20%, ce qui était exceptionnel. Mais malgré cette montée, leurs appuis avaient fondu comme neige au soleil ils n’avaient pas réussi à faire élire qui que ce soit lors des élections de 2010.

Depuis, le chef Dominic Cardy a perdu des plumes et il est pas mal moins présent sur la place publique.

Moins de deux ans. C’est tout ce qui reste à ce parti pour trouver ses repères et espérer être compétitif lors de la prochaine campagne.

Si les choses ne bougent pas rapidement, des candidats potentiels ne voudront pas se mouiller. Le NPD tournera alors en rond avant de heurter un mur.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle